(Photo: Unsplash) Le commerce équitable vise à la création d’une économie qui remet l'homme et la nature au cœur des préoccupations.

L’arrondissement du Sud-Ouest n’utilisera prochainement que du café, du thé et du sucre certifiés équitables dans les installations qu’il exploite, tels le Centre Gadbois et le Centre Saint-Charles.

«Nous demanderons aussi à nos autres partenaires s’il est possible pour eux de faire la même chose, mais ce n’est pas une obligation», a indiqué le maire Benoit Dorais, qui a déposé une motion à l’effet que l’arrondissement soit certifié «ville équitable » par l’organisme Fairtrade Canada lors du conseil d’arrondissement de mardi.

Avec cette motion adoptée à l’unanimité, l’arrondissement s’engage également à encourager les restaurants, cafés et supermarchés situés sur le territoire à offrir aux citoyens des produits certifiés équitables.

L’arrondissement se dotera aussi d’une politique d’achat local et durable dont les objectifs futurs ne sont pas encore déterminés.

Le Canada compte présentement 22 villes équitables, dont huit au Québec. Le seul arrondissement montréalais certifié «ville équitable» est Mercier–Hochelaga-Maisonneuve, qui porte ce titre depuis 2010.

 

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!