(Photo: Capture d’écran – SpottedETSmtl) Pavages d’Amour a fait la manchette en décembre 2016 lorsqu’une vidéo montrant une de ses chenillettes pliant un poteau et détruisant un vélo est devenue virale.

Le contrat de déneigement de Pavages d’Amour, l’entreprise responsable du déneigement dans trois quartiers du Sud-Ouest cet hiver, devrait être résilié le 15 mai.

«Le comité exécutif recommandera au conseil de ville d’abolir le contrat le 10 mai. L’histoire se terminera cinq jours plus tard au conseil municipal et nous partirons ensuite en appel d’offres pour notre contrat de déneigement», confie le maire de l’arrondissement, Benoit Dorais.

Au moins 1 200 plaintes citoyennes liées au déneigement ont été déposées à l’arrondissement au fil de l’hiver. La ville-centre réclame toujours plus de 150 000$ en pénalités contractuelles à l’entreprise qui a connu de nombreux ratés dans le secteur.

En décembre, une de ses chenillettes a détruit une bicyclette et fait plier un poteau de signalisation. Le Sud-Ouest était régulièrement l’arrondissement dans lequel les opérations de déneigement avançaient le plus lentement, plusieurs de ses rues n’ont presque pas été déblayées de l’hiver et des déchets avaient été dispersés dans les rues par ses véhicules.

«Pourris»

Pavages d’Amour a d’ailleurs obtenu un contrat de 1,9M$ pour des travaux de reconstruction de conduites d’égout ainsi que de réfection de la chaussée et des trottoirs dans l’arrondissement d’Outremont, mercredi.

Bien que cette nouvelle ait vivement fait réagir la chef de Projet Montréal, Valérie Plante, M. Dorais souligne que l’entrepreneur est généralement perçu comme étant compétent.

«Ils sont pourris en déneigement et il nous l’ont prouvé. Il faut se rappeler qu’ils sont spécialisés en asphaltage, un domaine dans lequel ils font du bon travail. Leur nom le dit: Pavages d’Amour», fait valoir le maire.

Celui-ci a exprimé son désir que l’entreprise se retrouve sur la «liste noire» de la Ville en ce qui a trait au déneigement, mais affirme que le nouveau contrat qui leur a été accordé à Outremont n’est pas problématique.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!