(Photo: TC Media – Nicholas De Rosa) La scène de crime a fait l’objet d’un périmètre de sécurité autour de la station de métro Lionel-Groulx, mardi.

Un homme de 49 ans est mort dans un centre hospitalier quelques heures après avoir été victime d’une agression armée à proximité de l’édicule de la station de métro Lionel-Groulx, dans le quartier Saint-Henri, vers 2h40, mardi.

Au moment d’écrire ces lignes, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ignorait toujours si l’agression s’est produite à l’endroit où l’homme a été trouvé avec une plaie dans le haut du corps, à l’intersection de la rue Saint-Jacques et de l’avenue Greene.

«Les circonstances entourant l’événement sont toujours nébuleuses», fait savoir l’agent Benoit Boisselle. Aucune accusation n’a été portée, le suspect est toujours recherché et la police affirme que la mort aurait été causée par un «objet piquant».

Périmètre

La scène de crime a fait l’objet d’un périmètre de sécurité jusqu’à 15h, mardi.

L’accès aux autobus partant de la station Lionel-Groulx était bloqué partout sauf directement en face de la sortie du métro. Les utilisateurs du transport en commun ont dû être redirigés à des arrêts alternatifs par des employés de la STM. La rue Saint-Jacques a également été fermée entre les rues Rose-de-Lima et Atwater.

Il s’agit du huitième homicide de l’année à Montréal.

Aussi dans Actualités :

Dû à un problème technique relié à la publication de publicités sur notre site web, nous avons temporairement désactivé la zone de commentaires sur le site web. En attendant que le problème soit réglé, nous invitons les lecteurs à faire leurs commentaires via notre page Facebook, soit directement sur notre mur, ou en message privé. Merci de votre compréhension et merci de nous lire!