Alors que Montréal célèbre son 375e anniversaire cette année, un de ses plus importants organismes à but non lucratif, la Mission Bon Accueil, fête ses 125 ans. Pour marquer l’occasion, 800 personnes ont pris d’assaut une partie de la rue Acorn, à Saint-Henri, mercredi après-midi, et ont mangé, discuté et dansé jusqu’au coucher du soleil.

«Souvent, on ne prend pas le temps de célébrer nos accomplissements. On se trouve toujours avec quelque chose à faire, des clients à rencontrer. Aujourd’hui, on prend un peu de recul pour un 4 à 8, soit un 5 à 7 prolongé, et on va faire exactement ça», a fait valoir le PDG de la Mission Bon Accueil, Sam Watts, en entrevue avec TC Media.

L’événement était d’ailleurs aussi immense que laissait entendre M. Watts il y a quelques mois quand il avait annoncé sa tenue.

Des prestations de musiciens de rue, du métro et de jeunes de l’école Saint-Henri ont assuré une ambiance festive et animée. Des plats de qualité, dont de la paëlla et des rouleaux de printemps, était offerts gratuitement à tous et chacun et les espaces de socialisation étaient nombreux lors de cette rarissime «vraie» journée estivale.

Plus qu’une fête

Pour souligner son anniversaire d’une manière plus durable, la Mission Bon Accueil a également inauguré son «Jardin du 125e», composé de dix bacs à fleurs étalés le long de son bâtiment sur la rue Acorn.

Une murale située à l’arrière de la bâtisse peinte par un artiste de rue, Rémi Fléo, devait également être complétée, mercredi, mais le récent mauvais temps a retardé sa réalisation. L’artiste était tout de même sur place lors des célébrations et travaillait sur son œuvre, réalisée en collaboration avec Pro-Vert Sud-Ouest.

«Leur mission est loger, nourrir et aimer, donc il y aura trois bateaux sur la murale: un qui est rempli d’habitations, un autre qui est rempli de nourriture et un troisième qui est rempli de gens. Sur l’autre côté, on verra Papa Kass (directeur marquant dans l’histoire de l’organisme) sur un vélo, qui traîne les bateaux, qui porte la mission de l’organisme», décrit Rémi Fléo.

Répandre la parole

Accessoirement, une dizaine de visites guidées des installations la Mission ont eu lieu lors de l’événement.

«Pour moi, c’était toujours un rêve d’inviter le voisinage à voir ce qu’on fait. Ils n’ont pas idée qu’on sert des repas, qu’on a une friperie, une clinique dentaire, une épicerie et plusieurs autres services qui roulent à chaque jour», observe Kathryn Stephens, gérante du développement de l’organisme.

Un autre but secondaire de la journée était de recruter 125 nouveaux bénévoles, un objectif qui n’a été pas été atteint. L’organisme est tout de même parvenu à ajouter 60 noms à sa banque de plus de 550 bénévoles.

 

La Mission Bon Accueil en chiffres

9 000

Le nombre de personnes ont bénéficié, à chaque mois, de la banque alimentaire en 2016.

80 000

Le nombre total de nuits d’hébergement pour les sans-abri en 2016.

100 000

Le nombre d’heures de bénévolat réalisées par plus de 500 personnes en 2016.

 

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!