(Photo: Gracieuseté - Facebook Sud-Ouest) L'œuvre de Philippe Allard, intitulé « Freiner la chute », s'étend sur près de la moitié du parc Rollande-Danis-Pelletier.

Afin de sensibiliser les résidents du Sud-Ouest à la problématique de l’agrile du frêne, l’arrondissement a procédé samedi à l’inauguration d’une œuvre composée de 18 poutres de frêne, disposées à la manière de dominos, dans le parc Rollande-Danis-Pelletier.

L’arrondissement a investi une somme de 20 000$ dans ce projet de sensibilisation, en mettant à la disposition de l’artiste un lot de billes de bois de frêne et d’autres espèces. Cette contribution financière inclut aussi la somme allouée aux animations lors de l’inauguration.

Plus de 2000 pieds linéaires de bois, provenant de frênes abattus sur le territoire du Sud-Ouest en raison de l’agrile, ont été utilisés pour construire l’œuvre de l’artiste Philippe Allard, sur l’espace vert jouxtant le métro Lionel-Groulx.

L’installation comprend également un parcours d’interprétation autour de l’œuvre monumentale afin de comprendre les grandes problématiques reliées à l’agrile du frêne et de voir comment l’artiste s’y est pris pour donner une seconde vie à ces arbres, victimes de l’insecte ravageur.

En créant cette structure, l’artiste résident de Pointe-Saint-Charles est demeuré en terrain connu. Il avait eu recours en 2013 au même concept pour sensibiliser les gens contre l’alcool au volant en disposant 25 carcasses de voitures à la verticale dans une capsule YouTube.

Hommage
Le nouvel espace de détente sur lequel l’œuvre a été érigée porte le nom d’une femme qui fut très impliquée dans Saint-Henri: Rollande Danis Pelletier.

Cette dernière a travaillé dans le milieu scolaire du quartier, occupant notamment le poste de présidente de la Commission des écoles catholiques de Montréal (CECM), l’actuelle Commission scolaire de Montréal (CSDM), pendant plusieurs années.

Son fils ainsi que plusieurs élus de l’arrondissement ont rendu un hommage touchant à la femme qui est née et qui a grandi dans Saint-Henri. «Je conserve un excellent souvenir de cette femme tellement dévouée pour la communauté. C’est elle qui m’a remis mon diplôme d’études secondaires», souligne le maire Benoit Dorais.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!