(Photo: TC Media - Archives) Sophie Thiébaut occupe le poste de conseillère d'arrondissement depuis 2009.

Ce matin, Sophie Thiébaut a confirmé qu’elle se présentera comme conseillère dans l’arrondissement du Sud-Ouest à l’occasion des élections municipales de novembre. Toutefois, sa place dans l’équipe de Projet Montréal n’est pas garantie, n’ayant pas officialisé sa candidature dans les délais demandés.

Depuis quelques semaines, une rumeur courait quant à la possibilité que Mme Thiébaut se présente contre son collègue et conseiller de ville, Craig Sauvé.

Comme Mme Thiébaut laissait planer le doute sur ses intentions, la directrice générale de Projet Montréal, Marie Depelteau-Paquette, lui a imposé une date limite pour décider quel poste elle convoitait. Elle avait jusqu’au 6 juin pour exprimer sa volonté.

Un mois plus tard, elle a officiellement donné sa réponse et nie avoir eu l’idée de prendre la place de M. Sauvé.

Toutefois, face à cette absence de réponse dans les délais requis, le maire Benoit Dorais a décidé de présenter une autre candidate au poste de conseillère d’arrondissement, Arielle Beaudin.

Cette dernière affrontera Mme Thiébaut pendant la soirée d’investiture de Projet Montréal dans le Sud-Ouest, le 10 juillet, au centre culturel Georges-Vanier.

Nouvelle candidate
Arielle Beaudin est résidente de Saint-Henri depuis cinq ans. Elle y travaille depuis qu’elle a cofondé l’organisme à but non lucratif LORI.biz, il y a quatre ans. Le maire Dorais lui a récemment demandé de joindre son équipe.

Arielle Beaudin

Arielle Beaudin

«J’ai fait la rencontre de M. Dorais il y a quelques années lorsque j’ai commencé à m’engager dans diverses démarches citoyennes, notamment pour les aires canines, la nouvelle place du marché et LORI.biz», raconte la jeune entrepreneure de 27 ans.

Mme Beaudin est détentrice d’un baccalauréat en sciences économique et politique, ainsi que d’un certificat en relations publiques. Au départ, l’entrepreneuriat ne lui avait pas effleuré l’esprit, mais son envie de relever des défis l’a poussé à se lancer.

LORI.biz vise à inciter et soutenir les femmes à se lancer en affaires. Toutefois, l’organisme ne met pas les hommes de côté. «On veut que ce soit très inclusif, souligne-t-elle. Le but est aussi d’aider les entrepreneurs en démarrage qui n’ont pas beaucoup de sous.»

L’inclusion et la diversité sont des valeurs primordiales aux yeux de Mme Beaudin. «Pour moi, le Sud-Ouest, c’est l’emblème même de la diversité et c’est ce qui fait en sorte que je m’y suis autant attaché, ajoute-t-elle. Benoit Dorais et Valérie Plante, de Projet Montréal, ont cette même vision rassembleuse et c’est ce qui m’a rejoint.»

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!