(Photo: Gracieuseté - Philippe Bocher) L'intérieur du bâtiment a fait l'objet d'une véritable métamorphose depuis le commencement des travaux.

Après avoir octroyé une bourse au Collectif 7 à nous en automne 2016, PME MTL Grand Sud-Ouest injectera 220 000$ de plus pour le projet communautaire du Bâtiment 7.

L’argent servira aux rénovations de la partie A du bâtiment, qui constitue la première phase du projet. «On a voulu agir comme levier financier pour ce beau projet économique et social, le temps que l’organisme ait accès à des subventions», mentionne Aziz Guellouz, directeur au financement des entreprises chez PME MTL Grand Sud-Ouest, qui avait remis 20 000$ à l’organisme l’an dernier.

Il s’agit de la devanture du bâtiment, au coin des rues Sainte-Madelaine et Le Ber. Étant la partie la plus récente de l’immeuble, elle nécessite moins de travaux et logera tous les projets liés aux besoins de première nécessité ainsi qu’à la production matérielle.

Au plus tard en mars 2018, un magasin général, la microbrasserie-coop «Les Sans-Tavernes», des ateliers collaboratifs et d’autres services offerts pour et par la communauté ouvriront leurs portes. Des aménagements extérieurs, comme des jardins collectifs et une terrasse, sont aussi envisagés.

La bâtisse, abandonnée depuis 2003, devait à l’origine être transformée en casino. Après une longue mobilisation des citoyens de l’arrondissement pour freiner ce plan, elle a été légalement cédé au Collectif 7 à nous en avril pour la mise en œuvre d’un projet communautaire qui sera complété d’ici 2020.

La recherche de financement pour la première phase du projet s’achève. Incluant les fonds publics, les fonds privés et les prêts, dont celui de PME-MTL, le Collectif est à deux pas d’amasser les 4 M$ requis.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!