(Photo: Gracieuseté – Arrondissement du Sud-Ouest) Le maire Benoit Dorais lors de la première rencontre officielle avec les gestionnaires du Sud-Ouest.

Le Sud-Ouest pourrait devenir le premier arrondissement montréalais certifié ISO 37 001, une nouvelle norme internationalement reconnue qui vise à prévenir, détecter et combattre la corruption au sein des institutions.

«Après des années difficiles qui ont terni l’image de Montréal, je considère qu’il est important de tout mettre en œuvre pour rétablir la confiance des citoyens envers nos établissements», a souligné le maire Benoit Dorais par voie de communiqué.

Après avoir défini une politique et un programme anticorruption, l’arrondissement a procédé à la première étape du processus de certification, soit les communiquer aux gestionnaires du Sud-Ouest.

Par la suite, les élus devront nommer un responsable de la conformité pour superviser le programme, fournir une formation anticorruption au personnel et plusieurs autres mesures qui permettront de se conformer à cette norme issue de l’Organisation internationale de normalisation (ISO).

Programme
Le programme comprend notamment la création d’outils de gestion à tous les niveaux de l’organisation, un meilleur contrôle financier et une meilleure gestion des risques des projets ainsi que l’implantation de pratiques permettant d’identifier et de contrer la corruption.

Selon le maire Dorais, le Bureau de l’inspecteur général (BIG) de la Ville de Montréal, responsable de surveiller les processus de passation de contrats entre la Ville et les entreprises, ne suffit pas à régler le problème.

«Il ne faut pas uniquement compter sur des mesures externes à l’arrondissement, il faut être proactif et viser continuellement l’amélioration de nos pratiques, en se dotant de procédures qui vont empêcher les gens de profiter des failles du système», a-t-il mentionné lors du conseil d’arrondissement du 4 juillet.

Comme le processus d’accréditation s’échelonne sur plusieurs mois, il croit que l’arrondissement obtiendra la certification officielle l’an prochain. Plus de détails seront dévoilés à ce moment.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!