(Photo: TC Media - Justine Gravel) Le projet se poursuivra jusqu'au 31 octobre.

Avec ses panneaux humoristiques, ses événements festifs et ses œuvres d’art, le projet «DÉVIATION – Circulez, il y a tout à voir» a été créé afin de donner envie de se rendre sur le chantier de la rue Notre-Dame Ouest plutôt que de l’éviter.

Au grand dam de plusieurs commerçants situés sur cette artère en plein cœur de Saint-Henri, la réfection des aqueducs, des égouts et du réseau électrique dure depuis le mois d’avril et continuera jusqu’à la mi-novembre. Ces derniers ont vu diminuer leurs chiffres d’affaires dans une proportion de 25 à 50% jusqu’à maintenant, estime Robert Laramée, directeur général de la SDC – Les Quartiers du Canal.

Il a donc décidé d’agir en faisant appel à Art Souterrain, l’organisme qui a pour mandat de rendre l’art visuel accessible à un plus large public en le sortant des lieux d’expositions traditionnels, afin de revitaliser et dynamiser le chantier de construction entre l’avenue Atwater et la rue Saint-Augustin.

Programmation
Financé par la Ville de Montréal, le projet «DÉVIATION» se divise en plusieurs volets démontrant chacun à sa façon une facette du domaine artistique.

Photo: Justine Gravel

Les panneaux humoristiques vert et bleu créés par Marc-Antoine K. Phaneuf, installés tout le long de la rue, en sont un bon exemple. Les passants peuvent y lire de courtes phrases tournant à la dérision les impacts négatifs découlant du chantier.

L’œuvre créée par Philippe Allard, démontre quant à elle que les matériaux de construction peuvent être utilisés à d’autres fins. L’artiste résidant dans Pointe-Saint-Charles a habillé la façade de la Boucherie Notre-Dame d’une guirlande de cônes orange.

Les clôtures du chantier ont pour leur part été enjolivées par Diana Thorneycroft à l’aide de bannières sur lesquelles sont imprimées des photographies.

Des œuvres d’art contemporain de collection privée sont également affichées dans six vitrines de commerces, chacune accompagnée d’un texte explicatif. Des artistes comme Anthony Burham, Chris Coy ou Nicolas Nabonne, grand gagnant du festival Mtl en Arts de 2016, habillent l’extérieur de locaux vacants.

Mtl en Arts a d’ailleurs été mandaté par la SDC afin de réaliser une murale sur la façade d’un vieux garage délabré au coin des rues Notre-Dame et Saint-Augustin, qui sera dévoilé le week-end du 11 août à l’occasion d’un barbecue.

Côté musical, les artistes du métro de Montréal sortiront des stations pour venir animer le chantier la première fin de semaine de septembre. «Il y en aura pour tous les styles, du rock, du jazz, du swing», mentionne Daniel Lalonde, président de MusiMétroMontréal.

D’autres événements comme une discothèque silencieuse, un buffet collectif et une grande fête pour célébrer la fin des travaux sont prévus au programme qui se prolongera jusqu’au 31 octobre.

Photo: Twitter Richard Bergeron

«Le but ultime serait de faire du chantier l’événement à ne pas manquer», mentionne Richard Bergeron, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal, responsable de la Stratégie Centre-Ville.

Pour le conseiller de ville de l’arrondissement, Craig Sauvé, c’était capital que la rue Notre-Dame soit plus agréable pendant les travaux, qui servent d’ailleurs à la rendre encore plus conviviale.

«C’est là où la culture locale s’exprime très clairement, elle donne de la couleur au quartier», souligne-t-il.

Pour la programmation complète du projet «DÉVIATION»: www.facebook.com/quartierducanal/

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!