(Photo: Gracieuseté – Facebook Feed Me) L'application est disponible depuis début août dans l'Apple Store et dans Google Play Store.

Ceux qui n’ont pas réussi à trouver le partenaire idéal avec l’application de rencontre Tinder seront peut-être plus chanceux dans leur quête du restaurant idéal. L’application mobile Feed Me, imaginée par Amie Watson, utilise le même système pour trouver près de vous l’endroit qui correspond à vos critères.

Différents restaurants sont proposés aux utilisateurs en fonction de leur localisation. Ils peuvent faire défiler les offres et balayer à gauche si l’endroit ne les intéresse pas et à droite s’ils désirent l’ajouter à leur liste de favoris.

«L’idée est de rendre la vie plus simple aux gens. Souvent, quand on a faim, on veut trouver rapidement un restaurant et le fait que ce soit des photos plutôt qu’une description le permet», mentionne Mme Watson, qui réside dans Pointe-Saint-Charles.

Les clichés utilisés sont ceux de Yelp!, une application qui publie des images et des avis sur des commerces à l’échelle internationale. «Ce sont des photos prises par des clients, soit de l’intérieur du restaurant ou de la nourriture servie», ajoute-t-elle.

Amie Watson

Les restaurants montréalais font également l’objet d’une courte critique d’Amie Watson elle-même, ancienne journaliste et chroniqueuse gastronomique. Ayant travaillé entre autres pour le Montreal Gazette, le National Post et le Global News, elle désire maintenant consacrer sa carrière à sa nouvelle réalisation.

Jusqu’à présent, elle a écrit plus de 1500 critiques et prévoit continuer dans cette voie. Pour les restaurants qu’elle n’a pas encore eu la chance de visiter, particulièrement ceux à l’extérieur de Montréal, il est possible de lire les avis des clients via Yelp!. Une fois que l’application sera davantage connue, Mme Watson envisage toutefois engager des critiques gastronomiques afin que chaque endroit suggéré fasse l’objet d’un avis professionnel.

Actuellement, Feed Me est disponible gratuitement dans trente pays, comme la Turquie, l’Italie ou l’Australie. Ainsi, les voyageurs peuvent découvrir de nouveaux endroits et sortir des sentiers battus en visitant d’autres restaurants que ceux habituellement fréquentés par les touristes.

Catégories
Pour ceux qui restent à domicile, mais qui désirent faire voyager leurs papilles, l’application offre également l’option de choisir le type de nourriture. Que vous ayez envie de fine cuisine italienne, de poulet portugais ou de soupes asiatiques, vous pouvez sélectionner le style et Feed Me vous guidera vers l’endroit qui pourra vous satisfaire.

Il est aussi possible de choisir en fonction de l’ambiance du restaurant, que ce soit pour relaxer, festoyer ou souper en tête à tête.

«Il y a des catégories qui se veulent plus drôles, comme le meilleur endroit pour rompre avec quelqu’un par exemple. L’application vous suggérera un endroit un peu plus bruyant et moins haut de gamme afin que ça passe inaperçu», souligne Amie Watson, amusée.

Les options seront également ajustées en fonction du temps de l’année et des événements.

Depuis son lancement au début du mois d’août, plus de 3000 personnes ont téléchargé l’application Feed Me. La jeune entrepreneure vise le cap des 12 000 à la fin du mois.

Pour télécharger l’application: feedmeapp.ca

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!