(Photo: Gracieuseté) Mme Stubley venait tout juste de débuter un congé sabbatique d'un an le 1er juillet.

Le corps d’Eleanor Stubley, enseignante de musique à l’Université McGill, portée disparue depuis une semaine, a été retrouvé dans l’arrondissement du Sud-Ouest, dimanche soir.

La dame âgée de 57 ans avait été vue pour la dernière fois dans Saint-Henri, aux alentours de 20h30 le 7 août, au coin des rues Notre-Dame Ouest et Saint-Philippe. Ses proches craignaient pour sa santé considérant qu’elle était atteinte de la sclérose en plaques et se déplaçait en fauteuil roulant.

«L’événement n’est pas lié à un acte criminel», mentionne Caroline Chèvrefils, porte-parole au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Cette résidente de Westmount était vice-doyenne de l’école de musique Schulich et enseignait l’histoire de la musique. Elle était reconnue internationalement dans le monde artistique.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!