(Photo: TC Media - Archives) Avec ses six aires d'exercice canin pour ses 80 000 habitants, Le Sud-Ouest est l'arrondissement montréalais qui compte le plus d'AEC par résident.

L’arrondissement du Sud-Ouest a procédé à la fermeture de l’aire d’exercice canin (AEC) du parc Campbell-Ouest en avril. Depuis, cette décision n’a cessé de susciter la critique auprès des nombreux utilisateurs du parc situé sur la rue de Maricourt, dans Côte-Saint-Paul.

Pour Richard Sage, usager du parc, il s’agissait d’une décision précipitée et surtout injustifiée. La demande d’accès à l’information qu’il a faite auprès du Service du greffe, en mai, a confirmé ses doutes. Seulement trois plaintes relatives aux jappements excessifs figuraient sur le document informatif.

«Clairement, trois plaintes ne justifient pas la fermeture d’une infrastructure, souligne Benoit Dorais, maire du Sud-Ouest. Toutefois, c’est loin d’être seulement ça. Les policiers ont reçu de nombreuses demandes d’interventions, plusieurs résidents se sont présentés au conseil pour se plaindre des agissements des propriétaires de chien et les conseillers ont également reçu leur part de commentaires.»

Aux dires de M. Dorais, les problèmes de convivialité entre les voisins du parc et ses usagers faisaient davantage l’objet de critiques que les aboiements. Selon lui, plusieurs profitaient de l’espace pour faire la fête, ce qui dérangeait énormément le voisinage.

Médiatrice
Le maire a donc mandaté une spécialiste en comportement canin, Nadine Caron, à l’emploi de Prévention Sud-Ouest, pour aller faire de la médiation et rencontrer les propriétaires de chiens afin de les informer de la bonne manière d’utiliser l’AEC.

«C’est une solution qui a fonctionné dans d’autres AEC, comme ceux du parc Le Ber et du parc Angrignon. Toutefois, rien n’a changé dans le parc Campbell-Ouest», mentionne-t-il, ajoutant que l’arrondissement a investi une somme de 25 000$ pour ces interventions.

Pour lui, il s’agissait d’une solution de dernier recours, après avoir tout essayé pour améliorer la situation. Il a fait appel aux services d’un comité d’usagers pour veiller au bon déroulement des activités dans l’aire canine et a également revu la configuration du parc afin de diminuer le bruit, mais rien n’a fonctionné.

Solution de rechange
Présentement, aucune solution de rechange pour les usagers du parc Campbell-Ouest n’est proposée. Toutefois, comme ce secteur est déjà desservi par deux autres AEC, dans les parcs Ignace-Bourget et Angrignon, le maire soutient que ce n’est pas un problème.

L’annonce de la fermeture en janvier mentionnait qu’une nouvelle aire canine serait aménagée à l’automne à Verdun, considérant que la moitié des usagers du parc provenaient de ce secteur. Benoit Dorais et le maire de Verdun, Jean-François Parenteau, se sont entendus pour se séparer la facture.

Toutefois, le projet ne verra probablement pas le jour bientôt. «Nous comptons tenir une consultation publique avant de procéder. Il est possible que la consultation ne se déroule pas avant les élections», précise Jude Bergeron, chargé de communication à l’arrondissement de Verdun.

L’objet de cette consultation vise davantage l’aménagement, comme le site a déjà été choisi. En conseil d’arrondissement, ce printemps, M. Parenteau a mentionné que le parc serait aménagé au coin des rues de l’Église et Champlain, derrière le garage Touchette.

«De ce que je comprends, il y aura une consultation parce que c’est nécessaire, mais les plans sont déjà tracés», mentionne M. Dorais.

Selon lui, le parc devrait être aménagé à la fin de l’automne.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!