(TC Media - Archives) Le mini-marché sera ouvert beau temps mauvais temps.

Quatre mini-marchés, installés à des endroits stratégiques du quartier Ville-Émard-Côte-Saint-Paul, verront le jour au cours de l’année afin de répondre à la demande grandissante de produits frais.

Après s’être rassemblés pour discuter des principaux enjeux touchant les résidents de ce secteur du Sud-Ouest, les organismes de la Table de concertation Ville-Émard/Côte-Saint-Paul ont établi que l’insécurité alimentaire devait être placée au sommet de la liste des priorités.

Trois zones de désert alimentaire ont été recensées par la Direction de santé publique (DSP) de Montréal dans ce quartier de 5km2

Selon la Maison d’Entraide Saint-Paul & Émard, l’organisme responsable des mini-marchés, les résidents de ces trois zones n’ont pas d’endroit pour s’approvisionner de produits frais à moins de 500 m de distance. La directrice Marcela Sid estime que, comme plusieurs sont des personnes âgées et à mobilité réduite, il était urgent de se rapprocher d’eux.

«L’idée est vraiment de pouvoir permettre aux personnes plus vulnérables d’avoir accès facilement à des produits frais à moindre coût», souligne Mme Sid, précisant que les fruits, légumes et autres produits locaux, comme du miel par exemple, seront vendus au prix coûtant.

Premier marché
Il n’y a pas encore de date fixée pour l’installation des trois marchés prenant place dans les déserts alimentaires, puisque la Maison d’Entraide est toujours en attente de l’approbation des organismes communautaires qui les accueilleront.

Toutefois, un premier mini-marché sera ouvert dès le 7 septembre, entre 16h et 19h, dans le nouvel espace citoyen de la rue Drake, près du métro Jolicoeur. Les kiosques seront installés sur la surface asphaltée à l’avant de l’édifice.

«D’après le sondage que nous avons fait passer, les résidents souhaitent un marché à cet endroit, mentionne Mme Sid. Il y aura de petites dégustations et de la musique, afin de répondre à la demande citoyenne.» Plusieurs résidents désiraient que les marchés soient également des lieux festifs où ils pourraient socialiser.

Ce nouvel espace citoyen appelé le chalet de La Vérendrye sera inauguré prochainement. Une serre, exploitée par Pro-Vert Sud-Ouest, sera aménagée sur le toit de l’édifice de deux étages. La récolte servira à approvisionner en partie le marché.

Lorsque la température se rafraîchira, les kiosques seront installés dans le chalet. Les résidents pourront s’y approvisionner deux fois par mois, à l’année.
Après l’inauguration du 7 septembre, la deuxième édition du marché aura lieu le 21.

46%

Pourcentage de la population du territoire du CSSS Sud-Ouest–Verdun qui n’a pas accès à des fruits et légumes frais à distance de marche. La moyenne pour l’Île de Montréal est de 43%.

28 000$

Le revenu moyen des résidents du secteur Ville-Émard/Côte-Saint-Paul. Le plus bas de l’ensemble du Sud-Ouest. Selon une étude réalisée par la DSP, le revenu influence la consommation de fruits et légumes.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!