Photo: Marc-André Gosselin) La femme d'affaires Denise Mérineau, cofondatrice des Brasseurs de Montréal, se présente à la mairie du Sud-Ouest pour Équipe Coderre, aux côtés de Daniel Doyle, Marc-Antoine Audette, Claudia Olga Ouamabia et Nicole Picher.

À moins d’un mois de la fin de la période du dépôt des candidatures en prévision des élections municipales, Équipe Coderre affiche complet dans le Sud-Ouest. La femme d’affaires Denise Mérineau briguera la mairie de l’arrondissement aux côtés de Daniel Doyle, Marc-Antoine Audette, Claudia Olga Ouamabia et Nicole Picher.

La sécurité alimentaire, la mobilité durable et le logement sont des enjeux sur lesquels les candidats veulent se pencher au cours des prochaines années. Point de vue habitation, l’équipe souhaite faire de la Canada Malting une cité communautaire. Ce projet de transformation de l’ancienne malterie laissée à l’abandon dans Saint-Henri est dans la mire des organismes locaux depuis longtemps.

«Notre équipe représente la mosaïque du Sud-Ouest, c’est une équipe diversifiée, qui est en mode solution», a souligné le maire de Montréal Denis Coderre en conférence de presse aux abords du canal de Lachine, lundi matin.

Il souhaite battre Projet Montréal en misant sur l’expertise, la jeunesse, la fougue et le leadership de son équipe. «Comme je n’ai pas réponse à tout, je me suis entouré des meilleurs», ajoute-t-il.

Denise Mérineau (Mairie)
Se lancer en politique municipale ne faisait pas partie des plans de la présidente et propriétaire des Brasseurs de Montréal. Depuis 2008, Mme Mérineau dirige cette entreprise de restauration avec pignon sur la rue Ottawa, dans Griffintown. Âgée de 61 ans, elle préparait tranquillement sa retraite, jusqu’à ce que M. Coderre lui lance ce nouveau défi.

«J’aime sortir de ma zone de confort. Ce saut en politique me déstabilise, mais j’aime ça et en plus, c’est dans le quartier où j’habite et je travaille», souligne celle qui réside dans Ville-Émard depuis un peu plus de deux ans.

Avant de se lancer en affaires, Mme Mérineau a travaillé pour plusieurs institutions financières, notamment comme vice-présidente au développement des affaires pour le Mouvement Desjardins.

Marc-Antoine Audette (Saint-Paul-Émard-Saint-Henri-Ouest)
L’ex-Justicier masqué convoitera le poste de conseiller de ville, après avoir partagé l’antenne avec son coanimateur Sébastien Trudel à l‘émission de radio humoristique pendant plusieurs années. «J’ai fait manger leurs bas à plusieurs politiciens, ce sera peut-être l’occasion pour mes collègues de se venger», rigole celui qui habite à Verdun avec sa femme et sa petite fille de quatre ans, tout près du quartier Côte-Saint-Paul.

L’homme de 37 ans compte apporter à l’équipe son expertise en communication. Il travaille dans le domaine depuis près de 20 ans, comme animateur de radio, chroniqueur, blogueur et porte-parole pour divers organismes de charité.

Claudia Olga Ouamabia (Saint-Paul-Émard-Saint-Henri-Ouest)
Défaite à l’élection de 2013, la fondatrice du Centre d’Aide à la Réussite et au Développement (CARD) briguera cette fois le poste de conseillère d’arrondissement. Depuis 2006, cette femme de 45 ans dirige cet organisme qui aide les jeunes à se tailler une place dans la société et elle veut maintenant en faire plus pour sa communauté.

«Je suis particulièrement attachée au quartier Saint-Paul-Émard, c’est là que je fais mes courses, que je travaille, que je rencontre les jeunes», souligne celle qui réside tout près du parc Angrignon, à LaSalle. Elle a d’ailleurs été nommée personnalité contribuant au développement sociocommunautaire par l’arrondissement du Sud-Ouest lors du Festival du Vivre Ensemble en 2016.

Daniel Doyle (Saint-Henri-Est-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles-Griffintown)
Le président de la United Irish Societies of Montreal convoitera le poste de conseiller de ville. Ce père de trois garçons est gestionnaire de portefeuille pour les comptes commerciaux au Canadien National, dont il est à l’emploi depuis 1975. Parallèlement à son travail, ce sexagénaire est actif dans le milieu communautaire irlandais dans le secteur de Pointe-Saint-Charles, où il a habité pendant six ans, avant de déménager à Verdun.

Il est notamment membre du comité organisateur de Pointe St-Charles Hall of Recognition et du tournoi de golf du St-Gabriel’s Parish’s Gary Clahane Memorial.

Nicole Picher (Saint-Henri-Est-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles-Griffintown)
Auparavant attachée politique du député fédéral David Lametti, elle briguera le poste de conseillère d’arrondissement. Parajuriste de formation, cette jeune femme de 30 ans souhaite se rapprocher des gens de son quartier. Elle réside dans Pointe-Saint-Charles depuis une dizaine d’années.

Mme Picher s’implique déjà en donnant des cours de cardio-cycle deux fois par semaine au YMCA de l’avenue Ash.

Aussi dans Actualités :

Nous sommes présentement en train de tester une nouvelle plateforme de commentaires sur notre site web. Grâce à Facebook Comments, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!