(Photo: Gracieuseté - Catherine Op de Beeck)<@$p> Le Trottibus commencera en octobre à l'école Dollard-des-Ormeaux. L'organisation est présentement à la recherche de bénévoles.

Chaque matin, une dizaine d’élèves de l’école Dollard-des-Ormeaux parcourent 1 km à pied pour se rendre à l’école à bord du Trottibus, accompagnés de parents bénévoles. Devant la popularité de cette alternative santé débutée l’an dernier, un deuxième trajet verra le jour au courant de l’année scolaire.

Au départ de la rue Allard, les enfants encadrés par des parents bénévoles, empruntent la rue Lamont jusqu’à l’établissement scolaire de la rue D’Aragon à bord de cet «autobus pédestre» qui fait plusieurs arrêts tout au long du parcours.

«Avec la forte circulation automobile aux abords de l’école, les parents préfèrent que leurs enfants se rendent à l’école en marchant plutôt que d’aller les reconduire en voiture et le Trottibus permet de le faire de façon sécuritaire», explique Catherine Op de Beeck, mère d’une élève et membre du conseil d’établissement à l’origine de l’initiative.

Un second parcours desservira les familles de la rue Jolicoeur.

«Nous avons fait passé un sondage en juin 2016 pour avoir une idée du nombre de parents intéressés et nous avons dessiné les trajets en fonction de leur lieu de résidence», mentionne-t-elle.

Inclure d’autres résidents
Cette année, les organisateurs aimeraient élargir la banque d’adultes bénévoles à d’autres résidents du secteur.

«Ce n’est pas tous les parents qui ont du temps pour faire le Trottibus, donc on aimerait impliquer des résidents du quartier comme des retraités par exemple. D’un côté, ça permet à plus d’enfants de participer et de l’autre ça occupe ces gens et leur fait passer du temps avec les jeunes», fait valoir Mme Op de Beeck.

Les responsables souhaiteraient également que les plus vieux, de la 4e à la 6e année, agissent en tant qu’accompagnateurs pour impliquer tous les niveaux du primaire en plus de responsabiliser les jeunes.

«En plus de les inciter à faire de l’activité physique et d’arriver à l’école plus réveillés et attentifs, ça leur permet de rencontrer d’autres enfants», souligne Catherine Op de Beeck.

D’autres écoles de l’arrondissement ont emboîté le pas à l’école Dollard-des-Ormeaux, comme Charles-Lemoyne, dans Pointe-Saint-Charles et Cœur Immaculé de Marie dans Ville-Émard. L’école Saint-Jean-de-Matha a également démontré de l’intérêt envers le projet.

Dès le mois d’octobre, le Trottibus sera de retour pour desservir les enfants du quartier.

Pour inscrire votre enfant au Trottibus ou vous inscrire comme bénévole: trottibus.ca

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!