(Photo: Gracieuseté – RÉSO) À la suite de la présentation des résultats de la démarche de réflexion, les citoyens seront conviés à exprimer leur opinion par le biais d'ateliers.

Le Regroupement économique du Sud-Ouest (RÉSO) souhaite réorienter son rôle au sein de la communauté. Au cours des six derniers mois, l’organisme qui aide les citoyens dans leur démarche de retour au travail, a interrogé une trentaine d’acteurs du milieu afin de trouver la meilleure façon de répondre aux besoins de la population.

Le RÉSO profitera de son assemblée générale annuelle pour présenter les résultats de cette étude qui a commencé après que l’organisme de la rue Saint-Jacques ait perdu deux mandats liés au développement économique local. PME MTL a notamment récupéré le financement des petites et moyennes entreprises.

Déçu, le directeur général du RÉSO, Guy Biron, croit qu’il y a tout de même une place pour les deux entités dans le Grand Sud-Ouest.

«Nous voulons voir de quelle manière on peut travailler en complément de PME MTL», mentionne-t-il, précisant que le réseau qui aide financièrement les entrepreneurs participe à son processus de réflexion.

Points de vue
Les fonctionnaires et les élus de l’arrondissement, les intervenants en santé et en éducation, les organismes communautaires et les entreprises privées interrogés se sont aussi penchés sur les enjeux socio-économiques et les nouveaux besoins. Ils ont dû donner leur point de vue sur leur vision du Sud-Ouest dans 10 ans, leur compréhension des actions du RÉSO, dans quels domaines il devrait s’investir davantage et les services qui correspondent le mieux à la réalité actuelle.

«L’idée était d’avoir un éventail d’avis, puisque nous sommes là pour tout le monde et pas seulement pour aider les entreprises à recruter. Nous sommes vraiment enracinés dans le milieu, c’est l’approche que l’on porte depuis 30 ans», précise M. Biron, ajoutant que la dernière année a été difficile, notamment avec le personnel réduit de moitié et les efforts de survie financière.

RÉSO, qui a été créé en 1989 pour faire face à la fermeture d’industries et les pertes d’emplois, est prêt à relever de nouveaux défis.

La communauté est invitée à participer à l’AGA du 25 octobre pour commenter les résultats de la démarche consultative.

L’assemblée générale débutera à 16h30 au centre des loisirs de Saint-Henri (521, Place Saint-Henri).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!