(Photo: Gracieuseté) Laurence Beauregard s'entraîne au club de lutte de Montréal, près du métro Snowdon.

Plongée dans le monde de la lutte depuis à peine 5 ans, la résidente de Côte-Saint-Paul, Laurence Beauregard, s’est vu offrir sa première bourse de la Fondation de l’athlète d’excellence du Québec (FAEQ). Les 3000$ aideront la lutteuse à poursuivre ses études à l’Université Concordia, où elle vient tout juste de commencer son parcours en sciences de l’exercice.

«Je suis vraiment contente parce que cet argent-là va me permettre de ne pas avoir à travailler en même temps que mes études et mon sport», souligne la jeune de 20 ans.

S’entraînant de 30 à 35 heures par semaine, en plus de ses trois cours universitaires, l’athlète n’a pas beaucoup de temps libre. Elle travaille seulement l’été comme sauveteuse dans les piscines publiques de l’arrondissement du Sud-Ouest.

Elle ne cache pas trouver difficile la conciliation travail et études, mais soutient être bien appuyé par ses entraîneurs et ses coéquipiers de l’équipe canadienne qui vivent la même situation qu’elle. «Je dois m’adapter à la transition entre le cégep et l’université. Je dois me faire une routine», dit-elle.

Ayant commencé la lutte à l’école secondaire, elle a vite grimpé les échelons. «C’est devenu sérieux assez rapidement. Je pense que j’ai trouvé mon sport», renchérit celle qui a remporté les Jeux de la Francophonie en juillet.

Pour les années à venir, elle souhaite remporter les Championnats canadiens, après avoir terminé au second rang les deux dernières années. Elle aspire aussi à représenter le Canada lors du Championnat du monde.

Les Jeux olympiques sont également dans la mire de la jeune athlète, mais elle compte peut-être attendre à ceux de 2024.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!