(Photo: Gracieuseté) La dalle-parc dans les plans originaux de 2010, avant de disparaître du portrait en 2012. Les raisons de cette disparation demeurent nébuleuses après 5 ans.

Exclue des plans initiaux au printemps, la dalle-parc Turcot est récemment revenue sur la table du ministère des Transports (MTQ) depuis l’arrivée du nouveau ministre André Fortin. Ce dernier souhaite travailler de concert avec la mairesse Valérie Plante et consulter la population afin de mener à terme ce projet de longue haleine. Un plan de concertation sera statué au retour des Fêtes avec la Ville de Montréal.

«Dans un premier temps, nous allons devoir établir comment et qui sera consulté. C’est une activité qui sera faite en janvier avec le MTQ», a mentionné la chargée de projet à la Ville de Montréal, Marie-Sophie Couture, lors de la rencontre du comité bon voisinage Turcot du Sud-Ouest, mardi soir.

Un comité est déjà mis sur pied à cette fin, mais cette réponse laisse sur sa faim la fondatrice du collectif Sauvons la falaise et l’une des principales militantes pour la réalisation de la dalle-parc, Lisa Mintz.

«J’aurais aimé avoir des réponses plus précises. C’est un projet qui est en branle depuis vraiment longtemps. Si les choses n’avancent pas maintenant, j’ai peur que ça ne se fasse pas», explique-t-elle.

Elle craint que les élections provinciales de cet automne retardent de beaucoup ce projet de lien vert qui permettrait aux cyclistes et piétons de se déplacer aisément entre les quartiers Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce et le Sud-Ouest en passant par-dessus le futur échangeur.

Le scénario idéal selon Mme Mintz serait de tenir les consultations publiques au mois de janvier et d’obtenir les résultats ce même mois afin qu’un plan et un échéancier figurent dans le budget provincial de mars.

«Nous voulons aussi que la consultation porte uniquement sur le sujet de la dalle-parc et non sur l’ensemble de la cour Turcot [le territoire autour de l’échangeur] pour accélérer le processus», précise Mme Mintz.

Assemblée nationale
Des précisions au sujet de la dalle-parc ont également été demandées à l’Assemblée nationale, le 1er décembre, par le porte-parole de l’opposition officielle, Sylvain Pagé.

«Étant donné que le ministre est allé se promener à l’échangeur Turcot la semaine dernière, est-ce qu’il peut nous dire comment ça va se faire et quand ça va se faire?», a lancé le député péquiste de Labelle à l’attention du ministre Fortin, précisant l’urgence de réaliser le projet afin d’éviter aux gens de faire un détour de sept kilomètres pour passer l’autre côté de l’échangeur.

Le ministre des Transports n’a pas été en mesure de donner des précisions quant à l’échéancier. Il assure cependant que lui et la mairesse ont une vision commune du projet et qu’il aura lieu.

En attendant, la coalition dalle-parc pour tous et plusieurs organisations ont lancé une campagne d’envoi de cartes de vœux aux députés provinciaux pour que 2018 soit l’année d’une annonce officielle de la construction de la dalle-parc Turcot.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!