(Photo: Gracieuseté – NEST'in) Cette septième édition du programme NEST'in se tiendra pour une première fois au Québec et c'est le Quartier de l'Innovation qui en sera hôte.

Le Quartier de l’Innovation (QI), en plein cœur de Griffintown, accueillera en mars le programme NEST’in, une formation visant à aider les jeunes entrepreneurs à se partir en affaires. L’endroit idéal pour cette première édition en sol québécois selon les tenants du projet, les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOGIQ) et Creative Wallonia Engine, en raison de la place qu’occupe l’innovation dans le domaine de l’entrepreneuriat.

«Quand nous avons choisi de tenir le programme au Québec, nous avons tout de suite voulu l’organiser dans le Quartier de l’Innovation, non seulement pour renforcir le partenariat entre le QI et la Wallonie-Bruxelles, mais aussi pour faire connaître toutes les startup de ce secteur», indique Adrien Sellez, agent de liaison scientifique de la délégation de Wallonie-Bruxelles.

Cette septième édition réunira dix entrepreneurs québécois en prédémarrage et dix autres en provenance de la Wallonie-Bruxelles au Salon 1861, sur la rue Richmond.

La troupe aura droit à une formation intensive gratuite de six jours, comprenant des ateliers pratiques, des conférences données par deux formateurs, un originaire de la Wallonie-Bruxelles et l’autre du Québec, et des visites de lieux d’innovation du QI en lien avec les entreprises florissantes des participants.

Outre présenter un portrait de leur idée d’entreprise ou un résumé de leur plan d’affaires, les personnes intéressées doivent soumettre leur curriculum vitae, une lettre de présentation et une lettre de soutien témoignant de leur processus de démarrage d’entreprise.

Les personnes intéressées par le programme n’ont pas besoin d’être avancées dans leur démarche entrepreneuriale. «C’est ouvert tant à une personne qui a une ébauche d’un plan d’affaires qu’une personne qui a seulement une idée embryonnaire du projet qu’elle souhaite lancer», dit Victor Sanchez-Lopez, coordonnateur du programme chez LOGIQ.

Seuls les candidats âgés entre 18 et 35 pourront tenter leur chance, et ce, jusqu’au 5 février, après quoi le processus de sélection sera enclenché.

En accéléré
L’idée du programme est d’inviter «les jeunes à prendre rendez-vous avec leur avenir» en propulsant leur projet d’affaires et en confrontant leurs idées grâce aux méthodes du Lean Startup, une approche qui prône un investissement minimal.

«La spécificité de cette approche est de permettre aux jeunes entrepreneurs de mettre rapidement en œuvre leur idée. Ce qu’ils font habituellement en plusieurs mois pourra se faire en une semaine grâce aux experts et à la formation en continu», explique Geneviève Lambert, directrice partenariats et développement chez LOGIQ.

Plusieurs participants des éditions précédentes sont d’ailleurs parvenus à mener à terme leur projet entrepreneurial. C’est le cas de la Montréalaise Hasina Razafindratandra, qui a participé à l’édition 2016 à Madagascar. C’est à la suite de son expérience qu’est né Code H, une entreprise qui accompagne les gens dans le développement de leur capital humain.

Pour soumettre votre candidature, c’est ici

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!