Rarement voit-on un événement scénique aussi ambitieux que celui d’Utopie(s). Sur la scène de l’Arsenal Art contemporain de Griffintown, 15 artistes racontent l’histoire de femmes exceptionnelles qui ont bâti l’Amérique, des pionnières aux révolutionnaires.

Cette œuvre atypique se décline en quatre spectacles thématiques d’une durée totale de 12 heures. On la doit au dramaturge et metteur en scène d’origine libanaise à l’aube de sa quarantaine Hanna Abd El Nour.

«Au départ, c’était une petite idée. Je me suis inspiré de la figure d’Électre et puis peu à peu, la montagne s’est construite à travers la pluralité, l’histoire des femmes et de la grandeur des Amériques», mentionne le metteur en scène.

Ce spectacle veut susciter un débat de société sur la pauvreté, la faim, l’inégalité, mais aussi sur ce qui fonde l’identité, la mémoire et l’utopie des êtres que nous sommes.

Mélange des genres

Quant à savoir si ce spectacle en est un musical ou théâtrale, ou un mélange des deux, on découvre qu’Utopie(s) va dans tous les sens. «On utilise toutes les expressions possibles. Les actrices/personnages chantent, jouent de la musique et dansent. Il y a de la musique symphonique spécialement composée pour nous et même des installations. On veut exprimer de façon juste les injustices du monde», précise M. Ebd El Nour.

Cerner un sujet aussi vaste que celui des injustices faites aux femmes n’est pas une mince tâche. «Pour moi c’est un spectacle qui traite de la condition humaine et ce sont des femmes qui le défendent. Il s’adresse à tous les publics. On pose des questions, sans avoir des réponses, sur un monde qui perd ses repères», explique l’auteur du spectacle.

On peut voir Utopie(s) dans son intégralité d’une durée de 12 heures, une première mondiale, ou choisir d’assister à l’un des quatre thèmes: Solitudes(s), Amour(s), Colère(s) ou Résistance(s), qui sont chacun d’une durée de deux heures.

L’événement spectacle «Utopie(s)», jusqu’au 10 mars à l’Arsenal Art contemporain (2020, William).

Pour plus d’infos

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!