(Photo: Gracieuseté – Guy Giasson) Plusieurs visiteurs ont participé au vernissage de l'exposition «Moments d'histoire» le 17 février dans les locaux de la Société historique de Saint-Henri.

Tant à l’échelle provinciale qu’à l’échelle internationale, les années 60 ont été un point tournant au 20e siècle. Mais quel a été l’impact de la Révolution tranquille sur l’arrondissement du Sud-Ouest? C’est ce que souhaite éclaircir l’exposition de la Société historique de Saint-Henri (SHSH) qui illustre la vie des résidents lors de cette décennie marquée par l’Expo 67 et l’arrivée du métro à Montréal.

Au son des Beatles et du festival de Woodstock, les visiteurs auront l’occasion de faire un voyage dans le temps en sillonnant les allées du local de la Place Saint-Henri où plus de 350 photos et objets historiques seront exposés.

«C’était des années de changement, l’ère de la modernité. Ça a été vécu ici comme partout ailleurs, mais je dirais que l’évolution de la musique a beaucoup touché Saint-Henri. Les petits groupes locaux se sont multipliés», indique Guy Giasson, directeur de la SHSH.

Les résidents se plaisaient à écouter le son de la guitare électrique, très en vogue à ce moment, à la salle Yéyé ou au cercle paroissial Saint-Zotique, maintenant devenu le CRCS Saint-Zotique.

Le passage d’idoles québécoises à la salle du Casino Cartier, l’arrivée du téléviseur dans presque tous les ménages et les danses hebdomadaires ont aussi marqué ces années.

Événement majeur
Si la vie de quartier s’est améliorée à cette époque, avec l’apparition de piscines publiques, de centres sportifs et d’écoles, cela s’est fait au détriment de monuments historiques tel que l’église Saint-Henri, démolie en 1969. Un moment présenté dans l’exposition.

«Tout le quadrilatère où se trouvent présentement la polyvalente Saint-Henri et la piscine a été rasé. On voyait disparaître des grandes institutions au profit d’une polyvalente toute neuve, se rappelle M. Giasson. Mais un moment donné, on a arrêté de raser et il y a eu un mouvement pour protéger le patrimoine».

C’est donc vers la fin de la décennie que l’intérêt pour l’histoire est réapparu, ce qui a donné naissance à la Société historique de Saint-Henri dans les années 1970. L’institution possède à ce jour une vaste collection de 100 000 photos et documents historiques permettant de retracer le passé de ce quartier encore en pleine effervescence.

L’exposition «Moments d’histoire: les années 60» sera présentée du mercredi au dimanche jusqu’au 27 mai au 512 Place Saint-Henri. Entrée gratuite.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!