(Photo: TC Media - Archives) Les travaux de l'échangeur Turcot ont débuté en 2015. Depuis, plusieurs résidents se plaignent de la poussière, du bruit et du trafic occasionnés par le chantier qui se terminera en 2020.

Les résidents du Sud-Ouest aux prises avec les travaux de l’échangeur Turcot peuvent désormais s’exprimer sur les enjeux de santé occasionnés par l’important chantier.

Le comité aménagement de l’organisme Solidarité Saint-Henri (SSH) a mis en ligne un sondage afin de recueillir leurs commentaires qui serviront à demander au ministère des Transports et à KPH des investissements supplémentaires pour des mesures de mitigation.

En plus des questions d’usage sur le lieu de résidence des répondants et la circulation automobile ou des poids lourds dans le secteur, le sondage s’informe sur le manque de sommeil, le stress, la poussière ainsi que le bruit résultant des travaux. On y retrouve également quelques faits éclairs sur les impacts que ces irritants peuvent avoir sur la santé.

Il s’agit d’une première étape d’un long processus mené par différents organismes des quartiers touchés par les travaux de l’échangeur, comme Notre-Dame-de-Grâce, Ville-Émard et Côte-Saint-Paul.

«En tant que représentant de Saint-Henri, nous voulions utiliser cet outil pour savoir quels sont les principaux enjeux dans le quartier et pouvoir par la suite mieux informer les autres organismes», explique Patricia Viannay, membre de SSH, précisant que le sondage sera en ligne jusqu’à la fin mars.

Les groupes se réuniront en avril afin de discuter des résultats et établiront par la suite les demandes précises qu’ils adresseront. Le public sera ensuite invité à une assemblée pour formuler les priorités.

Vous pouvez remplir le sondage ici

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!