(Photo: Gracieuseté - Judo Monde) Claude Bédard fait du judo depuis maintenant 45 ans.

Arbitre depuis maintenant 20 ans, le fondateur du club Judo Monde sur le chemin de Côte-Saint-Paul, Claude Bédard, se rendra à San José au Costa Rica pour obtenir le grade continental. Ce titre détenu par seulement six autres judokas au Québec lui permettra d’arbitrer partout à travers le monde, lui qui était jusque-là confiné au continent américain.

Il s’envolera pour l’Amérique centrale le 17 avril pour y suivre une courte formation en compagnie de 12 autres arbitres canadiens, dont six Québécois. «Nous passerons la journée sur les tatamis pour que les formateurs évaluent si nous sommes à jour côté pratique. Puis, nous aurons un examen écrit à passer en soirée», précise M. Bédard. Il soutient qu’habituellement, tous les judokas envoyés à cette formation, qui ont été sélectionnés par Judo Canada, réussissent le test avec brio.

À son retour, il pourra participer à des tournois à l’étranger, notamment les championnats provinciaux et nationaux d’autres pays. Les Jeux olympiques et les championnats du monde sont toutefois réservés aux arbitres internationaux. «Je ne pourrai toutefois pas obtenir ce grade en raison de mon âge, puisqu’il faut avoir moins de 55 ans», précise l’homme âgé de 59 ans.

Parcours
M. Bédard a commencé le judo à l’âge de 14 ans dans les locaux du Centre de loisirs Monseigneur Pigeon dans Côte-Saint-Paul. Il a tout de suite eu la piqûre pour ce sport de combat, qu’il a ensuite poursuivi au Complexe récréatif Gadbois en s’entraînant pour l’ancien club Jukaïdo Judo.

«Quand le club a fermé, nous avons décidé d’en fonder un nouveau avec mon ami Christian Royer, mais à but non lucratif. Nous voulions un lieu qui serait consacré uniquement au judo et non à la recherche d’argent», souligne le judoka.

Depuis la fondation de Judo Monde en 1989, M. Bédard y donne des cours tous les mercredis, jeudis et samedis en plus d’être le directeur technique de l’équipe.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!