(Photo: Métro Media - Justine Gravel) Les travaux aux abords du canal de Lachine, entre le chemin du Musée à Lachine et l'avenue de l'Église, se poursuivront jusqu'à la fin juin.

Voyant le nombre de cyclistes augmenter considérablement sur la rue Saint-Patrick en raison des travaux sur la piste cyclable du canal de Lachine, l’arrondissement du Sud-Ouest mettra en place un premier corridor de sécurité temporaire sur cette artère.

Entre la rue Irwin et l’avenue de l’Église, des panneaux de signalisation seront installés pour rappeler aux automobilistes l’obligation de respecter la distance d’un mètre lorsqu’ils dépassent un cycliste.

Pendant la réfection des murs du canal, Parcs Canada déconseille aux cyclistes d’emprunter la rue Saint-Patrick en guise de détour en raison de la forte circulation de véhicules lourds. Toutefois, plusieurs empruntent tout de même cette voie pour éviter le long détour de six kilomètres suggéré par l’agence gouvernementale.

Les panneaux seront présents des deux côtés de la rue Saint-Patrick jusqu’à la fin juin. Le non-respect de cette mesure par les automobilistes constitue une infraction pouvant entraîner jusqu’à 300$ d’amende et deux points d’inaptitude. Il y aura d’ailleurs une plus grande présence policière dans ce secteur afin de faire respecter ce règlement déjà présent dans le Code de la sécurité routière.

Par ailleurs, aux heures de pointe, les cyclistes seront autorisés à circuler sur la voie réservée aux autobus, mais devront toutefois se déplacer lorsqu’un autobus passera. Une entente avec la Société de transport de Montréal a été conclue à cet effet.

Solution efficace?
Depuis le début du chantier, la Coalition vélo de Montréal demandait à ce que la rue Saint-Patrick soit sécurisée pour les cyclistes. La solution trouvée n’est cependant pas celle que son porte-parole, Daniel Lambert, aurait privilégiée.

«C’est mieux que rien, mais je ne crois pas que ça puisse réellement changer quelque chose. J’aurais plutôt permis aux cyclistes de circuler sur les trottoirs», suggère-t-il.

Une mesure qui n’est toutefois pas envisageable aux yeux de l’arrondissement. «On ne peut pas se déplacer à vélo sur le trottoir. C’est le code de la sécurité routière qui le dit. Il serait possible d’y déroger, mais comme il s’agit d’une situation temporaire, ce n’est pas réalisable», indique la chargée de communication, Julie Bellemare. La création d’un passage temporaire délimité par des cônes orange a également été écartée, par manque d’espace.

«Il y a trois voies sur Saint-Patrick et c’est une rue assez occupée pendant les heures de pointe. Compte tenu des travaux, c’est un chemin de transit pour plusieurs», explique Mme Bellemare.

Rappelons que le chemin de détour pour se diriger vers l’ouest proposé par Parcs Canada durant la période des travaux passe par le réseau de voies cyclables en place sur l’avenue de l’Église, puis la rue de Verdun et la 4e Avenue, pour finalement rejoindre la piste cyclable du nord du boulevard Champlain dans LaSalle.

Ce trajet augmente d’environ 20 minutes le parcours des cyclistes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!