(Photo: Gracieuseté - Nadia Bergeron) Lorik a remporté sept médailles d'or dans sa catégorie aux Championnats québécois de gymnastique à Gatineau.

À peine savait-il marcher que Lorik Saxena faisait déjà ses premiers pas en gymnastique accompagné de sa mère. Ayant développé une véritable passion pour ce sport, ce jeune résident de Pointe-Saint-Charles, maintenant âgé de 10 ans, collectionne les médailles d’or. Il en a d’ailleurs récolté sept aux derniers Championnats québécois de gymnastique artistique à Gatineau, le week-end dernier.

Le jeune gymnaste fait de la compétition depuis maintenant quatre ans. Pour pouvoir se démarquer de ses nombreux adversaires, il s’exerce pendant plus de 21 heures par semaine avec son coach, Maxime Grenier, au club de gymnastique du Centre Père Sablon sur le Plateau Mont-Royal.

«Je m’entraîne six jours par semaine, de 13h30 à 17h», précise Lorik. Ses bons résultats scolaires lui permettent de troquer les cours pour le sport.
«Ça ne me dérange pas de manquer l’école parce que j’ai quand même de la facilité», ajoute l’élève de 5e année à l’école Charles-Lemoyne. Ce dernier a effectivement déjà sauté une année et en sautera une deuxième l’an prochain pour passer directement à l’école secondaire.

Son plus grand rêve serait d’aller aux Jeux olympiques dès que son âge lui permettra. Mais, dans l’immédiat, il souhaite atteindre un plus haut niveau afin de pouvoir participer à des tournois de plus envergure, comme les Championnats des provinces de l’Est, l’étape qui suit les championnats provinciaux.
«Je compte travailler fort pour y accéder», renchérit-il.

Chant
Lorik ne se distingue pas uniquement pour ses prouesses au sol ou aux anneaux. Il est aussi doté d’un talent en chant. Ayant monté sur scène à maintes reprises, le jeune prodigue participera aux auditions du Petit Festival de la chanson de Granby ce week-end, un concours d’interprétation qui permet aux jeunes de 6 à 13 ans de se familiariser avec l’art de la scène.

«L’an dernier, je me suis rendu en finale, mais je n’ai pas gagné. Cette année, ce sera plus difficile parce que je vais me mesurer à des jeunes de 12 et 13 ans, mais je vais travailler fort», souligne celui qui suit des cours de chant au centre culturel Georges-Vanier.

Le 18 mai, les résidents de son quartier auront la chance de l’entendre chanter au Festi-Pointe, une fête qui se tiendra au parc Le Ber et qui mettra en vedette les jeunes talents de Pointe-Saint-Charles.

Les horaires chargés ne font pas peur à Lorik, qui passe également son temps libre à apprendre le piano, la guitare et le violon. Il souhaite continuer à s’exercer pour devenir à la fois champion olympique en gymnastique et chanteur populaire, n’était pas capable de choisir entre les deux.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!