(Photo: Métro Média – Archives) La future aire d'exercice canin sera installée au coin des rues Hadley et Saint-Patrick, aux abords du canal de Lachine.

Un parc à chiens sera aménagé d’ici trois semaines au coin des rues Hadley et Saint-Patrick dans Côte-Saint-Paul. Une nouvelle qui réjouit les résidents qui faisaient pression auprès de l’arrondissement pour obtenir une solution de rechange depuis la fermeture de l’aire d’exercice canin (AEC) du parc Campbell-Ouest, il y a un an.

«Je suis plutôt surpris et satisfait qu’ils [les élus] aient finalement trouvé un endroit, indique un citoyen de Côte-Saint-Paul, Richard Sage. C’est sûr que celui qui devait être aménagé à Verdun était plus près de nous, mais au moins nous aurons un parc à chiens.»

Après près d’un an de pourparlers avec l’arrondissement de Verdun, le projet d’aménager une AEC à l’intersection des rues de l’Église et Champlain, qui pourrait desservir à la fois les résidents de Côte-Saint-Paul et les Verdunois, a été abandonné.

«Aménager un parc à chiens en plein milieu d’une intersection majeure qui se trouve à l’entrée et à la sortie principales d’un arrondissement n’est pas nécessairement ce qui est le plus sécuritaire pour les utilisateurs», justifie le conseiller de Verdun, Sterling Downey.

Selon le responsable des dossiers concernant les animaux, l’endroit choisi pour remplacer l’AEC du parc Campbell-Ouest n’aurait pas bien desservi ni les gens du Sud-Ouest, ni ceux de Verdun.

«L’endroit avait été considéré parce que nos deux arrondissements se partagent la responsabilité du canal de l’Aqueduc et des berges, mais c’est loin d’être le meilleur. Il n’y a pas de luminosité, pas de point d’eau et c’est isolé, loin des secteurs résidentiels», ajoute M. Downey.

Secteur industriel
Les plaintes des résidents riverains de l’AEC du parc Campbell-Ouest, qui ont mené à sa fermeture, ont poussé les élus du Sud-Ouest à choisir un secteur davantage industriel que résidentiel, ce qui inquiète M. Sage.

«J’ai de la difficulté à visualiser l’emplacement qui a été choisi, mais je ne veux pas qu’ils nous envoient dans une zone où on ne nous voit plus et on ne nous entend plus. Je pense qu’il est possible de coexister», ajoute-t-il.

À cet effet, le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais, assure que l’endroit plaira aux utilisateurs. «C’est un beau terrain très ensoleillé, avec des arbres et situé tout près du canal de Lachine», précise-t-il.

Solution temporaire?
Le maire Dorais n’écarte toutefois pas la possibilité que l’AEC déménage éventuellement sur le site prévu au départ. «C’est une solution temporaire, le temps qu’on arrive peut-être à s’entendre sur le parc qu’on souhaitait installer à cheval entre Verdun et le Sud-Ouest», dit-il.

Ces propos inquiètent d’ailleurs une résidente de Côte-Saint-Paul, Lorraine Massé, qui revendique depuis plus d’un an un nouveau parc à chiens. «Ce que j’espère c’est que ça ne fermerait pas après l’été et qu’on ne sera pas obligé de tout recommencer à l’automne, déplore-t-elle. Ça prend un parc à chien été comme hiver.»

Si les deux arrondissements n’arrivent pas à une entente, le maire Dorais assure que l’espace canin au coin des rues Hadley et Saint-Patrick sera pérennisé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!