(Photo: Gracieuseté - Arrondissement Sud-Ouest) Ils étaient plus de 120 à participer au dévoilement de l'aménagement des parcs A et B à l'ÉTS.

Les participants à la démarche consultative au sujet des parcs de Griffintown en savent maintenant un peu plus sur l’aménagement des deux espaces verts prévus sur la rue Ottawa en 2021. Alors que le parc A représentera l’histoire de ce quartier ayant subi une métamorphose complète au fil des dernières années, le parc B mettra plutôt de l’avant la présence de l’eau et de la nature en ville.

Lors des deux dernières consultations publiques réalisées à l’École de technologie supérieure (ÉTS) où les résidents devaient imaginer leur parc de rêve, tous étaient unanimes sur le fait que le quartier manquait cruellement de végétation. Leurs souhaits ont été exaucés puisque les plans conçus par la firme Projet Paysage misent sur la verdure et les éléments naturels.

Bordé d’arbres d’un côté et d’une plaine gazonnée de l’autre, un sentier sinueux rappelant l’ancienne Petite Rivière traversera le parc A, au coin de la rue Saint-Thomas. Suivant la thématique «raconter l’histoire du quartier», le passé industriel de Griffintown et ses anciens rangs agricoles seront représentés par un corridor culturel ponctué d’œuvres d’art et d’une pergola qui longera la rue Ottawa.

Des points d’eau, du mobilier urbain et des aires de jeux pour enfants complèteront l’aménagement de ce parc d’une superficie équivalente à la place des Festivals.

Photo: Arrondissement Sud-Ouest

Parc B
Quant au parc aménagé à l’intersection de la rue Peel, il sera caractérisé par un point d’eau central entouré de végétation. L’idée est de créer un ilot de fraîcheur dans ce secteur commercial de Griffintown en plus d’offrir un lieu flexible et modulable pour des soirées animées. Un espace pour accueillir des food trucks et des expositions durant l’été est aussi prévu.

Même si l’idée d’installer le projet MR-63 déplaisait à certains résidents des tours à condos voisines, ce projet de revitalisation de huit anciens wagons de métro en icône architecturale a été conservé dans les plans du parc B.

L’espace vert sera entièrement clôturé par des arbres, au grand plaisir des participants à la démarche consultative débutée en janvier. «Cet exercice nous a permis d’imaginer un milieu de vie dynamique où il fera bon vivre, s’entraîner, s’amuser, un milieu qui nous ressemble», souligne le conseiller de ville Craig Sauvé.

Il est encore trop tôt pour déterminer les coûts rattachés à chaque parc, mais ils seront entièrement assumés par la ville-centre.

La prochaine étape sera de procéder aux fouilles archéologiques sur les sites qui accueilleront les futurs parcs. Déjà, des trouvailles ont été faites dans le quadrilatère du futur parc C, situé à l’intersection des rues Ottawa et William. Les aménagements pour cet espace vert ne sont pas encore prévus en raison des travaux du Réseau Express Métropolitain (REM).

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!