(Photo: Métro Média - Archives) Le Festival Green, organisé par Eveyëko, prendra place dans la ruelle Desnoyers, au coin des rues Desnoyers et Saint-Jacques dans Saint-Henri.

L’événement 100 en 1 jour est de retour cette année à Montréal, avec plusieurs projets dans le Sud-Ouest. Le 2 juin, une centaine de citoyens réaliseront une action pour améliorer leur vie de quartier en ciblant différents enjeux comme la sécurité alimentaire, le développement durable ou la mobilité. Au même moment, des résidents d’une douzaine de villes au Canada et d’autres municipalités à travers le monde participeront à l’initiative.

Lancé en 2012 à Bogota en Colombie, 100 en 1 jour n’en est pas à sa première édition montréalaise, mais la Maison de l’Innovation sociale (MIS), de concert avec Impact Hub, se trouve derrière l’organisation pour une première fois.

Au cours des deux derniers mois, l’organisme établi dans le projet Young dans Griffintown a mené plusieurs ateliers créatifs afin de favoriser l’émergence de projets pour cette journée.

«Les citoyens veulent s’attaquer aux enjeux concrets qui touchent leur quartier, mais souvent il manque la petite bougie d’allumage pour passer de l’idée à l’action. C’est plus motivant quand on agit en groupe», explique Hugo Steben, le directeur de l’entrepreneuriat social à la MIS.

Initiatives
Parmi les initiatives qui seront lancées dans l’arrondissement, on retrouve le Festival Green dans la ruelle verte Desnoyers dans Saint-Henri. Des résidents animeront des activités gratuites portant sur les pratiques écologiques et durables, notamment la fabrication de détergent à lessive naturel, de boisson de Kéfir ou encore de vermicompost.

Des conférences portant sur l’agriculture urbaine et sur les façons de réduire son empreinte écologique sont également au menu de l’événement organisé par Eveyëko, un projet citoyen né de l’initiative de deux sœurs habitant le quartier, Élodie et Valérie Soledad Romeu.

Canal bleu, un rassemblement de résidents du Sud-Ouest ayant pour mission de rendre l’espace public propre et vert organisera pour sa part une première grande corvée de nettoyage dans Pointe-Saint-Charles en prenant le départ dans le parc Joe-Beef, sur la rue Centre.

Incubateur civique
Si la majorité des actions qui seront réalisées dans le cadre de 100 en 1 jour seront éphémères, la MIS souhaite que certaines d’entre elles se développent en projet permanent. C’est pourquoi l’organisme a choisi de lancer au même moment son nouvel incubateur civique, qui a pour mission d’accompagner les citoyens dans le développement de leur idée.

«Avant d’être un projet portée par une organisation, c’est un citoyen avec une idée en tête qui ne sait souvent pas comment la mettre en œuvre, souligne M. Steben. Notre objectif est de prendre cette idée, la structurer et outiller les individus afin qu’elle puisse se déployer. Une fois que le projet est rendu à un stade de maturité assez grand, on le réfère aux accélérateurs d’entreprises spécialisées en innovation sociale.»

Dès juillet, l’incubateur civique accueillera une première cohorte d’innovateurs sociaux. Les citoyens qui participeront à 100 en 1 jour seront d’ailleurs invités à poser leur candidature.

Élodie Soledad Romeu souhaite profiter de l’occasion. «Nous voulons vraiment mener à terme notre projet dans le but que les résidents du quartier aient accès à des ateliers gratuits sur le développement durable à l’année», souligne-t-elle.

À l’automne, la première cohorte devrait être prête à franchir le pas vers d’autres structures de soutien aux entreprises.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!