(Photo: Gracieuseté - CRISP) Le salon de barbier CRISP est ouvert depuis février à Pointe-Saint-Charles.

Après avoir complété ses études en génie informatique à l’Université McGill, Sébastien Arrese a fait un virage à 180 degrés en ouvrant le salon de barbier CRISP à Pointe-Saint-Charles. L’entrepreneur de 23 ans vient tout juste de recevoir une bourse de 10 000$ de la part de PME MTL Grand Sud-Ouest pour l’aider à développer son commerce de la rue Centre.

Pour le jeune propriétaire, Pointe-Saint-Charles était le quartier idéal pour lancer sa première entreprise. «C’est un quartier en plein développement et ce service est peu offert dans le coin», explique-t-il. Un seul autre commerce du secteur offre le service de barbier, Masculin en tête situé sur la rue Centre. D’ailleurs, la bourse de PME MTL a été remise au salon CRISP pour la diversité que son commerce apporte sur l’artère.

Ce dernier croit se différencier des autres salons de barbier montréalais en raison de l’expérience unique qu’il offre à sa clientèle. «Non seulement le design du salon est unique, mais le service qu’on offre aussi. On veut vraiment que les résidents se sentent accueillis, ils peuvent venir jaser et prendre un café même s’ils n’ont pas besoin d’une coupe de cheveux», souligne M. Arrese.

Formée d’hommes, mais également de femmes aux cheveux courts et d’enfants, la moitié de sa clientèle habite le quartier, alors que le quart y travaille. L’autre partie provient d’un peu partout à Montréal et de la Rive-Sud.

«Nous avons fait beaucoup de publicité sur les réseaux sociaux et sur Internet, ce qui amène des gens d’ailleurs. En ce moment, quand on recherche un salon de barbier dans le sud-ouest de Montréal sur Google, on arrive au sommet de la liste», dit-il.

Une partie de la bourse qu’il a reçue sera d’ailleurs destinée au volet marketing afin que son commerce prenne encore plus d’expansion. Depuis l’ouverture en février, il a déjà eu besoin d’engager deux barbiers supplémentaires pour répondre à la demande.

Communauté
Sébastien Arrese ne cache pas le risque qu’il a dû prendre en ouvrant un salon de barbier à Pointe-Saint-Charles. «Il y a une grande diversité de personnes dans le quartier et je suis conscient que certains n’ont pas les moyens de se payer nos services», avoue-t-il.

C’est pourquoi il a décidé de consacrer une somme de la bourse à la tenue d’événements communautaires. Il aimerait collaborer avec d’autres commerces du coin et organiser une journée dans un parc cet été où les résidents pourraient se faire coiffer gratuitement.

«Il y aurait de la musique, de la nourriture, une belle ambiance», précise-t-il. Il était toutefois encore trop tôt pour dévoiler la date du projet.

Ce ne serait pas le premier événement organisé par le salon CRISP depuis son ouverture. En mars, une soirée Cuts & Drink a eu lieu dans ses locaux, où la communauté était conviée à se faire couper les cheveux ou prendre un verre dans une ambiance festive.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!