(Photo: Gracieuseté - Annie-Eve Dumontier) La Biblio mobile permet de rendre les livres accessibles en dehors des murs des quatre bibliothèques du Sud-Ouest.

Afin de permettre aux aînés d’avoir accès à des livres et susciter le plaisir de la lecture chez les tout-petits, la Biblio mobile sillonne les résidences pour personnes âgées, les habitations à loyer modique (HLM) et les garderies du Sud-Ouest depuis maintenant huit ans. Plus de 2600 personnes sont rejointes annuellement, sans compter la présence du véhicule dans les événements spéciaux et les pataugeoires durant l’été.

Il s’agit du premier arrondissement à s’être doté d’un véhicule pour offrir ce service aux citoyens. Depuis, son projet en a inspiré d’autres comme Ahunstic-Cartierville, Saint-Laurent et Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension, qui offre même un Vélivre, une bibliothèque sur roues.

Dix résidences pour aînés sont desservies par la Biblio mobile, qui est fournie par les quatre bibliothèques du Sud-Ouest. «Une visite est faite par mois, où les aînés ont accès aux services de prêt et de réservation pour tout type de documents», indique la chargée de communication de l’arrondissement, Julie Bellemare.

Des services spécialisés répondant à leurs besoins sont également offerts, comme des romans en gros caractères ou des livres audio. Au total, 8000 prêts ont été faits l’an dernier.

Tout-petits
Outre le volet pour aînés, la Biblio mobile offre une soixantaine d’activités pour les enfants du préscolaire, notamment l’heure du conte en chanson dans les CPE desservis.

«Ce service permet de rejoindre les citoyens aux deux extrémités de la vie, c’est-à-dire des plus jeunes aux plus âgés, souligne Mme Bellemare. C’est bien plus qu’un véhicule, c’est une opportunité d’aller à la rencontre des lecteurs et futurs lecteurs.»

D’ailleurs, la Biblio mobile est présente lors des fêtes de quartier, la rentrée des classes, la Fête des familles et les inaugurations pour provoquer des interactions. Elle prend alors la forme d’un kiosque ludique.

Selon Mme Bellemare, les différentes sorties de la Biblio mobile génèrent des retombées positives pour l’arrondissement. «Nos bibliothèques voient leur fréquentation augmentée», note-t-elle. C’est effectivement dans le Sud-Ouest et Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce que les bibliothèques sont les plus populaires.

La Ville de Montréal offrait jadis ce service, notamment dans Rosemont-La Petite-Patrie en raison du manque de bibliothèques dans ce secteur. Toutefois, les coûts s’y rattachant étant devenus trop élevés, le Bibliobus a pris fin en 2015, après 48 ans de service.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!