(Photo: La Voix Pop - Patrick Sicotte) Le Sumac figure parmi les restaurants préférés de l'animateur Yvan Martineau.

Connu pour son rôle d’animateur radio et télé, Yvan Martineau mettra le Sud-Ouest à l’honneur dans la série de capsules vidéos diffusée sur son site web. Il souhaite partager avec le public les raisons pour lesquelles il apprécie tant le quartier qu’il habite depuis près de 20 ans.

Dans sa série Yvan Martineau en escapade, le résident de la Petite-Bourgogne met en valeur différentes facettes de chaque région qu’il visite. Après avoir été charmé par les régions de la Capitale nationale, des Cantons-de-l’Est et de Chaudière-Appalaches, c’est en terrain connu qu’il a décidé de s’arrêter pour sa première capsule tournée à Montréal.

Pour l’aider à la réalisation, il a fait appel à trois jeunes finissants du programme d’insertion aux métiers des arts de la scène du théâtre Paradoxe, un organisme communautaire de Ville-Émard. Après avoir complété leur formation technique, Éric Leblanc, Jean-Philippe Langlois et Nicolas Morin travaillent maintenant dans ce domaine qui les passionne. L’arrondissement du Sud-Ouest a, pour sa part, financé le projet vidéo.

Photo: Patrick Sicotte

Bonnes adresses
C’est un tournage sur mon arrondissement, mes coups de cœur. Je veux vraiment me l’approprier en tant que résident et non comme animateur, précise-t-il. Ce que j’adore de mon Sud-Ouest, c’est qu’il y a des commerces originaux et des belles terrasses cachées».

Le Sumac de la rue Notre-Dame, dans Saint-Henri, figure parmi ses endroits préférés pour casser la croûte. Reconnu pour ses généreuses portions, ses falafels et ses pitas au poulet shawarma, ce restaurant proposant un menu à petit prix paraîtra dans la capsule de quatre minutes dédiée à l’arrondissement, tout comme la crémerie thaïe Pandan et la terrasse du Boucan.

«À l’arrière du restaurant, il y a de gros arbres qui entourent la terrasse, c’est ombragé, on ne se croirait pas à deux pas du centre-ville», renchérit M. Martineau.

C’est d’ailleurs cette fusion entre la nature et la ville qui plaît autant à l’animateur. Étant un passionné de vélo et de plein air, il passe le plus clair de son temps aux abords du canal de Lachine.

(Photo: Patrick Sicotte)

Places publiques
Yvan Martineau est conscient que la transformation que le quartier a connue au cours de la dernière décennie peut engendrer certaines problématiques, comme la hausse du prix des loyers, mais est persuadé que ça a également permis de rehausser la qualité de vie des citoyens.

«Il y a des places publiques animées, des beaux parcs, plein d’endroits où les gens peuvent se rencontrer et placoter, dit-il en faisant notamment référence à la Place du Marché, situé tout près du marché Atwater. Des familles immigrantes, des jeunes, des musiciens qui grattent la guitare s’y réunissent tous les week-ends pour assister aux spectacles ou participer aux barbecues collectifs».

Selon lui, cette diversité, à l’image du Québec d’aujourd’hui, est la plus grande richesse de l’arrondissement.

Vous pouvez visionnez les capsules vidéos ici

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!