(Photo: Voix Pop - Archives) Après trois ans à séparer les différentes collectes de déchets, le Sud-Ouest est le premier arrondissement à rétablir la collecte unifiée.

Est-ce qu’un vieux matelas est considéré comme un encombrant ou un déchet? Les résidents du Sud-Ouest n’auront bientôt plus à se poser ce genre de question puisque dès le 18 octobre, les différentes collectes seront effectuées une seule et même journée. L’objectif de l’arrondissement est de simplifier la tâche aux résidents tout en améliorant la propreté du territoire.

Depuis le licenciement de l’entreprise Services Environnementaux Richelieu (SER) à la suite d’une enquête du Bureau de l’inspecteur général (BIG), l’arrondissement a décidé de réviser ses façons de faire.

Les résidus alimentaires, les encombrants et les résidus verts seront maintenant récoltés le jour de la collecte habituelle de déchets et recyclage, qui varie selon le quartier. Le Sud-Ouest est d’ailleurs le premier arrondissement montréalais à rétablir cette pratique qui prévalait il y a quelques années.

«Ce n’est pas toujours simple, avance Claude Dubois, le directeur du service des travaux publics. Pourquoi mon matelas ne peut pas être sorti le même jour que ma tête de lit? Pourquoi les branches d’arbres ne vont pas avec les résidus verts? Les gens se trompent souvent et ça laisse beaucoup de déchets dans les rues.»

En unifiant toutes les collectes, ce seront les éboueurs qui seront responsables du tri. «Mais, les citoyens auront leur part à faire, précise Clotilde Charland, agente de recherche au développement durable. Les éboueurs ne vont pas aller fouiller dans les poubelles, les ordures doivent être séparées dans les contenants prévus à cet effet et être alignées correctement sur le trottoir le matin de la collecte.»

Information
Mme Chartrand réitère d’ailleurs l’importance de disposer correctement des déchets domestiques afin d’éviter la contamination et faire sa part pour l’environnement.

«Il y a encore beaucoup d’éducation à faire. Le compost réduit tellement les déchets enfouis, mais il faut faire attention à ce qu’on y met parce que tout s’annule s’il y a un bout de plastique par exemple», renchérit-elle.

Pour informer les résidents, le site web de l’arrondissement a été mis à jour, des dépliants sont distribués dans les éco-quartiers ainsi que les bibliothèques et une campagne est menée conjointement avec les tables de quartier et l’Office municipal d’habitation de Montréal (OMHM).

Ces pancartes informatives seront installées à divers endroits dans l’arrondissement tout le mois d’octobre.

Efforts
Lors du conseil d’arrondissement du 11 septembre, la conseillère Sophie Thiébaut a lancé un message d’espoir aux citoyens afin qu’ils poursuivent leurs efforts dans la lutte contre les changements climatiques.

«Le réchauffement de la planète est principalement dû aux gaz à effets de serre et on peut agir pour les diminuer. Dans le Sud-Ouest, nous avons beaucoup travaillé pour favoriser les transports collectifs et actifs et le compostage. Le tri des matières organiques réduit de beaucoup le méthane. C’est quelque chose sur lequel nous avons un pouvoir et il faut continuer», a déclaré celle qui effectue présentement un diplôme d’études supérieures spécialisées en environnement et développement durable à l’Université de Montréal.

En 2016, la Ville de Montréal a adopté un règlement pour interdire de jeter ses déchets de table dans les sacs-poubelle de la collecte régulière. Les inspecteurs de l’arrondissement sillonnent régulièrement le territoire afin de s’assurer qu’il soit respecté, ce qui a mené à l’octroi de 97 constats d’infractions dans le Sud-Ouest sur les 103 remis sur l’ensemble du territoire montréalais.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!