(Photo: Voix Pop - Archives) Le budget 2019 a été entériné par les élus le 25 septembre.

L’administration du Sud-Ouest composera avec un budget légèrement plus élevé en 2019, ce qui permettra de notamment de réparer et entretenir les infrastructures publiques, sécuriser les rues et verdir le territoire. Pour limiter l’augmentation de la charge fiscale au taux d’inflation et ne pas couper dans les services, l’arrondissement a dû puiser dans ses réserves.

S’élevant à 54,3 M$, le budget est de 1,5% supérieur à celui de 2018, un taux qui suit l’inflation selon le maire du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais.

«Il n’y aura pas d’augmentation du taux de taxation, il restera stable. C’est plutôt l’augmentation de la valeur foncière des bâtiments sur le territoire qui fera en sorte que les revenus augmenteront», résume la chef de cabinet ajointe du Sud-Ouest, Julie Bélanger.

La taxe locale permettra ainsi d’engranger des revenus de 7,4 M$. Le reste du budget proviendra principalement de la dotation de la ville-centre, qui s’élève à près de 40 M$, un montant légèrement plus bas que 2018.

Le reste sera puisé des réserves et des revenus générés par l’arrondissement, par l’octroi de permis de construction par exemple, soit 2,56 M$ et 4,3 M$ respectivement.

Répartition
Comme l’an dernier, la plus grande partie du gâteau sera affectée aux travaux publics, ce qui inclut les travaux de voiries, la collecte des déchets et l’embellissement du territoire.

La direction de la culture, des sports et des loisirs obtiendra également près du quart du budget. «Nous allons poursuivre et améliorer l’offre de services dans chacun des milieux de vie en offrant en continuant d’offrir des activités dans nos installations, mais aussi hors les murs», indique Mme Bélanger.

Projets triennaux
Du côté du programme triennal d’immobilisations (PTI), qui s’échelonne jusqu’en 2021, près de 8 M$ seront affectés aux infrastructures urbaines. Plusieurs projets sont prévus, notamment la réfection du boulevard Monk, l’aménagement de ruelles vertes et la piétonnisation de la place Saint-Henri.

Une somme importante sera également destinée à la remise à neuf de nombreux espaces verts du Sud-Ouest. Plusieurs bénéficieront de tous nouveaux modules de jeu. Le parc de la Vérendrye aura même son plancher de danse dès l’an prochain.

En ce qui a trait aux infrastructures, d’importants projets sont au menu, dont la création d’un centre communautaire à Ville-Émard. La piscine du parc Ignace-Bourget sera également remise à neuf afin de conclure la métamorphose du parc de la rue Irwin, entamée il y a trois ans.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!