(Photo: Voix Pop - Justine Gravel) Plus de la moitié de l'ensemble des peupliers deltoïdes du parc Marguerite-Bourgeoys ont atteint la fin de leur cycle de vie.

Devenant dangereux pour les usagers du parc Marguerite-Bourgeoys dans Pointe-Saint-Charles, 14 peupliers deltoïdes des 26 actuellement en place, seront abattus. Les inspecteurs en horticulture de l’arrondissement craignent qu’ils ne se fendent à la moindre intempérie, étant en état avancé de dépérissement. Ils seront remplacés par quelque 50 nouveaux arbres.

L’abattage de ces espèces d’une trentaine de mètres de hauteur changera le visage du parc. «Par chance, l’espace est déjà bien occupé par d’autres grands arbres comme des érables. C’est sûr que la coupe des peupliers va faire une différence, mais ce ne sera pas comme une coupe à blanc», indique l’inspectrice en horticulture à l’arrondissement du Sud-Ouest, Nadine Tessier.

De nouvelles essences ont déjà été plantées, notamment des mélèzes, des pruches, des noyers, des érables, des peupliers deltoïdes et des pins. Les résidents des alentours pourront également participer à la plantation de jeunes cèdres, qui pourront atteindre jusqu’à 12 m de hauteur une fois arrivés à maturité.

Depuis les importants épisodes de vent survenus au printemps, l’équipe d’inspecteurs s’est attardée à l’état des peupliers deltoïdes, qui avaient atteint la fin de leur cycle de vie. «Plusieurs arbres ont cassé, et ça nous a dit qu’il fallait accélérer le processus parce que ça pouvait être dangereux», ajoute Mme Tessier.

Pour vérifier la solidité des arbres, les inspecteurs utilisent une perceuse afin de déterminer le pourcentage de bois sain par rapport à la pourriture. «On vérifie la sciure (le brin de scie) et dans ce cas-ci, on a remarqué que le bois avait été attaqué par des champignons et même que certains étaient vides à l’intérieur», explique l’inspectrice.

Les élagueurs s’attarderont à la tâche dès la fin du mois, pour terminer cet hiver. Le parc sera partiellement fermé lors des activités d’abattage.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!