(Photo: Voix Pop - Archives) Le changement de signalisation se fera dès le 30 novembre.

Les automobilistes devront lever le pied dès le 30 novembre puisque la limite de vitesse sera réduite à 40 km/h sur l’ensemble du réseau artériel du Sud-Ouest et à 30 km/h sur le boulevard des Trinitaires, aux abords du parc et de la station de métro Angrignon. Cette nouvelle réglementation routière vise à mieux protéger les piétons et les cyclistes dans la rue.

Selon les données de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ), il y aurait une corrélation directe entre la vitesse et la gravité des accidents impliquant un adepte du transport actif. Une personne sur quatre décéderait lors d’une collision avec un véhicule roulant à 50 km/h, alors qu’à 40 km/h, cette statistique diminuerait à 10%.

«De façon générale, la vitesse augmente la distance de freinage, réduit la vision, augmente les risques de dérapage et la violence des impacts. Il y a donc des avantages concrets à réduire la vitesse», explique le chef de la division Mobilité et planification des déplacements à l’arrondissement, Ramy Mikati.

L’arrondissement a donc décidé d’emboîter le pas à Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce et Outremont, qui ont déjà pu témoigner des retombées positives de ce changement de signalisation.

Pour accompagner les automobilistes dans leurs changements d’habitudes, l’arrondissement diffusera de l’information sur les réseaux sociaux par le biais de la campagne Wô, les moteurs!, réalisée en collaboration avec le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) et l’organisme Prévention Sud-Ouest.

«Contrairement aux rues résidentielles, on ne peut pas installer de dos d’âne ni de saillies de trottoir sur les grandes artères pour favoriser le respect des limites de vitesse. C’est pourquoi on a misé sur une campagne de communication», renchérit M. Mikati.

Les automobilistes bénéficieront également d’une période de grâce avant que le SPVM commence à sévir les réfractaires. Les résidents peuvent d’ailleurs s’attendre à une présence policière accrue les semaines qui suivront la nouvelle signalisation.

Boulevard des Trinitaires
Plusieurs mesures ont déjà été prises par l’arrondissement en ce qui concerne la situation particulière du boulevard des Trinitaires à Ville-Émard, notamment l’ajout de passages piétons, de signaux lumineux et de saillies de trottoir. Diminuer la vitesse de 40 km/h à 30 km/h était donc tout indiqué, selon l’arrondissement.

«Il s’agit d’une rue très prisée par les cyclistes et les piétons, étant située près d’un parc, d’une station de métro et de projets immobiliers à haute densité, souligne M. Mikati. Il fallait agir pour sécuriser le secteur.»

En 2014, le Sud-Ouest était l’un des premiers arrondissements à adopter une limite de vitesse de 30 km/h sur l’ensemble de ces rues résidentielles. En sécurisant les grandes artères, notamment les rues Saint-Jacques, Saint-Antoine, Atwater et Saint-Patrick, l’administration fait un pas de plus dans le mouvement d’envergure internationale Vision Zéro, qui vise un bilan nul d’accidents mortels ou graves sur les routes.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!