(Photo: Gracieuseté - Images Montréal) L'école Saint-Henri est la mieux classée du lot avec une cote de 3,6 sur 10.

Comme les années précédentes, les trois institutions d’enseignement publiques du Sud-Ouest arrivent en queue de peloton du palmarès des écoles du Québec réalisé par l’Institut Fraser. L’école Saint-Henri est la mieux classée du lot avec sa 414e position sur 452, alors que les écoles Honoré-Mercier et James Lyng se retrouvent respectivement au 416e et 451e rang.

Pour calculer la cote sur 10 de chacune des écoles, l’Institut s’appuie principalement sur les résultats d’examens en français, anglais, sciences, mathématiques et histoire.

S’ajoute à l’équation le taux d’échec, la surestimation des résultats par l’établissement scolaire, l’écart des notes entre les deux sexes et le pourcentage d’élèves en difficulté.

Si l’école Saint-Henri fait partie des écoles affichant une amélioration depuis l’année dernière, avec un bon de 24 positions, les deux autres établissements du Sud-Ouest ont subi une baisse de rendement.

Divers facteurs indirects, qui ne sont pas pris en considération dans l’étude, peuvent expliquer ces faibles résultats, notamment l’absence et l’immigration. Il n’y a toutefois pas lieu de croire, selon l’agrégé supérieur de l’Institut Fraser, Yanick Labrie, que ces facteurs influencent certaines écoles plus que d’autres.

«Trop souvent, les directeurs d’école et les enseignants tentent d’excuser le mauvais rendement d’une école en blâmant les caractéristiques des élèves ou des collectivités qu’ils servent, mais notre bulletin prouve que toute école, peu importe où elle est située ou les défis auxquels ses élèves sont confrontées, peut réussir», souligne-t-il.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!