(Photo: Voix Pop - Justine Gravel) Le groupe de femmes «Tricote et Placote» aimerait répéter l'expérience l'an prochain et continuer de confectionner des vêtements pour les plus démunis et les enfants malades.

Les sapins de Noël à l’avant des locaux de l’Armée du Salut sur le boulevard Monk, seront décorés tout le mois de décembre de tuques, foulards, mitaines et pantoufles tricotés à la main. Le groupe «Tricote et Placote», formé d’une trentaine de femmes, a conçu ces vêtements de laine pour que les résidents et les plus démunis soient au chaud tout l’hiver.

Les deux sœurs membres de l’Armée du Salut, Emma Parsons et Francis Moore, ont eu l’idée de fonder ce groupe pour venir en aide aux enfants de pays défavorisés. Au départ, elles n’étaient que quatre à tenir le fort.

«Nous tricotons des petites poupées pour les enfants malades qui reçoivent des médicaments par avion, notamment en Amérique latine et en Afrique. Depuis que nous avons commencé, nous en avons fabriqué 5000», lance Mme Parsons.

La nouvelle pasteure de l’église de l’Armée du Salut, Colleen Gleadall, s’est donc inspirée de la générosité et du dévouement de ces femmes pour leur proposer de faire une différence dans leur propre communauté.

«À Montréal, il fait froid et ce n’est pas tout le monde qui a de quoi se réchauffer. Maintenant, ils peuvent tout simplement prendre un morceau de vêtement dans l’arbre de Noël», souligne-t-elle.

Jusqu’à présent, le groupe «Tricote et Placote» a confectionné plus de 170 accessoires en laine. Chaque mardi, elles se rejoignent pour tricoter en mangeant des biscuits et en buvant du thé. D’ailleurs, les propriétaires de la pâtisserie Avec le temps et Archibald & Alistair leurs ont remis, en guise de remerciement pour leur travail, des chèques-cadeaux pour l’heure du thé.

Embellir la rue
Si ce ne sont que les deux sapins de l’Armée du Salut qui seront décorés de vêtements, les autres commerçants du boulevard Monk enjoliveront tout de même la devanture de leur commerce.

Comme chaque année, la Société de développement commercial (SDC) – Monk a lancé un concours à ses membres dans le but d’embellir l’artère commerciale de Ville-Émard pour la période des Fêtes.

Chacun d’eux doit décorer son arbre de Noël, gracieuseté de l’arrondissement du Sud-Ouest, dans le but de remporter un chèque-cadeau à dépenser dans l’un des commerces du boulevard Monk.

Depuis le lancement du concours, ce 30 novembre, plus de 3000 résidents ont voté.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!