Gracieuseté La cinquantaine de toiles présentent une diversité de sujets.

Des personnes vivant avec des difficultés émotionnelles et psychologiques retrouvent réconfort et confiance grâce à des ateliers d’arts. Elles présentent le fruit de leur travail pour une troisième année au centre culturel Georges-Vanier.

Une fois par semaine, ils sont une quinzaine à se présenter à l’atelier de peinture de l’artiste-muraliste Françoise Gosselin, donné au Centre d’apprentissage parallèle (CAP) de Montréal.

Treize de ses élèves exposent à la galerie d’art du centre Georges-Vanier les œuvres qu’ils sont réalisés au cours des derniers mois. L’ensemble des 54 créations se démarque par leur diversité puisqu’aucun thème n’a été imposé aux artistes.

«Ce sont surtout des toiles, de la peinture acrylique sur canevas. Chacun a son type d’expression parce que, dans mon cours, je dirige les gens au plan technique pour rendre l’image plus cohérente et belle, mais je n’influence pas le contenu», explique Mme Gosselin qui offre depuis 11 ans son atelier au CAP.

L’exposition propose ainsi aux yeux des visiteurs une multitude de sujets qui vont de l’art figuratif à abstrait, avec notamment des portraits, des paysages et des scènes imaginaires.

Estime de soi

Le CAP, situé sur le boulevard Saint-Laurent, facilite l’intégration sociale et professionnelle des personnes ayant des difficultés émotionnelles et psychologiques par différentes activités, dont les cours de peinture.

«L’art sert beaucoup à propulser leurs émotions à l’extérieur, à soigner les émotions douloureuses», fait valoir Mme Gosselin.

Alors que la plupart manquent d’assurance à leur entrée, la formatrice observe qu’au fil des ateliers, les participants ont une meilleure estime de soi.

«Parfois, ils se découragent, ils sont tannés, mais ils arrivent toujours au bout du projet. Ils se disent: « on est capable de faire ça, les gens viennent voir nos œuvres. »», analyse l’ex-infirmière psychiatrique.

L’exposition collective Les Captivantes est présentée jusqu’au 28 janvier au centre culturel Georges-Vanier (2450, rue Workman). Entrée libre.

Pour plus d’infos

ccgv.ca

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!