De nouveaux projets de logements à faible coût verront le jour à l’intérieur du Village Turcot, dans le quartier Saint-Henri. L’arrondissement du Sud-Ouest a vendu à cette fin quatre terrains à l’organisme à but non lucratif Habitat pour l’humanité Montréal Sud-Ouest pour y construire huit logements destinés à des ménages à faible revenu.

Les quatre terrains vagues situés sur les rues Saint-Alphonse et Bourassa ont été vendus au coût de 24 000 $ chacun pour un montant total de 96 000 $.

Le prix de vente se réfère à la Politique de cession des terrains municipaux aux fins de construction de logements sociaux, adoptée par le comité exécutif de la Ville en 2002. Habitat pour l’humanité ne construira toutefois pas de logements sociaux sur ces terrains, mais plutôt des logements abordables privés.

Les travaux devraient débuter dès le printemps 2013. Les nouvelles constructions adhéreront aux normes LEED OR, comme ce fut le cas pour le duplex construit par l’organisme dans le même secteur, sur la rue Sainte-Clothilde.

Depuis sa fondation en 1998, Habitat pour l’humanité Montréal Sud-Ouest a permis à quatre familles à faible revenu du Sud-Ouest d’avoir accès à un meilleur logement et d’en devenir propriétaire. Les logements sont cédés aux familles sans mises de fonds initiales et le remboursement se fait par une hypothèque sans intérêt. En retour, les familles doivent fournir 500 heures de bénévolat à l’organisme. Habitat pour l’humanité gère également le centre de rénovation ReStore situé au 4399, Notre-Dame Ouest, qui offre des matériaux de rénovation à moins de 50% du prix coûtant.

«La façon de faire d’Habitat pour l’humanité s’inscrit dans notre stratégie de développement durable et s’harmonise parfaitement à notre vision de l’habitation, où la création de logements abordables est une priorité et l’accession à la propriété un objectif», a commenté le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais. «En plus de permettre à des familles d’améliorer leur qualité de vie, ce projet apporte une impulsion positive dans un secteur enclavé ayant grandement besoin d’être revitalisé», a-t-il souligné. (A.D.)

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!