(Photo courtoisie) Une esquisse de la murale qui sera peinte par l'artiste Annie Hamel sur le mur de l’école Saint-Gabriel située dans Pointe-Saint-Charles. Elle soulignera le parcours historique et le legs exceptionnel des Filles du Roy.

Les premiers coups de pinceaux d’une murale ont été donnés le 9 juillet dans l’arrondissement du Sud-Ouest. L’oeuvre peinte sur le mur de l’école Saint-Gabriel est réalisée par la muraliste Annie Hamel. Elle soulignera le parcours historique et le legs exceptionnel des Filles du Roy dans le cadre des célébrations du 350e anniversaire de leur arrivée organisées par la Maison Saint-Gabriel.

Il s’agit d’un projet d’envergure alors que l’œuvre couvrira les quelque 180 mètres carrés d’un mur de l’école située au 600, rue Dublin, angle Wellington, dans Pointe-Saint-Charles. On parle aussi d’un travail de longue haleine qui devrait prendre de deux à trois mois. La murale sera inaugurée le 23 septembre prochain dans le cadre des célébrations de la Maison Saint-Gabriel.

Produite par MU en partenariat avec la Maison Saint-Gabriel, elle est réalisée grâce au financement de Patrimoine canadien, de l’arrondissement du Sud-Ouest et de Benjamin Moore, et grâce à la collaboration de la Commission scolaire English-Montréal.

Dans le cadre de ce projet, des ateliers jeunesse d’art mural ont été offerts à l’école Saint-Gabriel, à la Maison Saint-Columba et au Carrefour d’éducation populaire de Pointe-Saint-Charles en partenariat avec le département d’éducation artistique de l’Université Concordia.

MU souhaite embellir Montréal par la réalisation de murales ancrées dans la communauté. En six étés, l’organisme a produit près de 50 murales. Dans le Sud-Ouest, on peut voir celle située au 2617, Notre-Dame, angle Charlevoix, sur une propriété qui jouxte le parc Sainte-Cunégonde, et celle qui rend hommage au pianiste Oscar Peterson à l’angle des rues des Seigneurs et Saint-Jacques.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus