(Photo courtoisie) La photo sur la page Facebook de Jun Lin, la victime de Luka Rocco Magnotta. Le jeune homme travaillait à temps partiel dans un dépanneur situé sur la rue Wellington dans le quartier Pointe-Saint-Charles.

Jun Lin, la victime de Luka Rocco Magnotta, travaillait dans un dépanneur situé sur la rue Wellington dans le quartier Pointe-Saint-Charles. Depuis l’annonce de la terrible nouvelle, amis et clients déposent fleurs et messages de sympathies devant le commerce.

Le corps de Jun Lin, un ressortissant chinois âgé de 33 ans, a été retrouvé le 29 mai dans le quartier Côte-des-Neiges.

En juillet dernier, le jeune homme quittait la ville de Wuhan située dans la province de Hubei, en Chine, pour s’installer au Québec. Inscrit à l’Université Concordia, il poursuivait des études en informatique. Il a été porté disparu le 29 mai par un de ses proches.

C’est en août dernier que Jun Lin a été embauché au commerce de la rue Wellington. «Il travaillait à temps partiel dix heures par semaine», a expliqué le propriétaire du dépanneur, Kankan Huang. «Jun Lin était un bon employé, un garçon sérieux», a-t-il commenté.

M. Huang a appris la mort de Jun Lin dans les médias. Le choc a été brutal. «J’ai été secoué», a-t-il confié.

Recherché par Interpol, Luka Rocco Magnotta, 29 ans, qui avait quitté le Canada, a été arrêté le 4 juin à Berlin en Allemagne. Lors de sa comparution, il a fait savoir qu’il ne s’opposerait pas à son extradition demandée par Ottawa.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus