(Photo courtoisie) La photo sur la page Facebook de Jun Lin, la victime de Luka Rocco Magnotta. Le jeune homme travaillait à temps partiel dans un dépanneur situé sur la rue Wellington dans le quartier Pointe-Saint-Charles.

Jun Lin, la victime de Luka Rocco Magnotta, travaillait dans un dépanneur situé sur la rue Wellington dans le quartier Pointe-Saint-Charles. Depuis l’annonce de la terrible nouvelle, amis et clients déposent fleurs et messages de sympathies devant le commerce.

Le corps de Jun Lin, un ressortissant chinois âgé de 33 ans, a été retrouvé le 29 mai dans le quartier Côte-des-Neiges.

En juillet dernier, le jeune homme quittait la ville de Wuhan située dans la province de Hubei, en Chine, pour s’installer au Québec. Inscrit à l’Université Concordia, il poursuivait des études en informatique. Il a été porté disparu le 29 mai par un de ses proches.

C’est en août dernier que Jun Lin a été embauché au commerce de la rue Wellington. «Il travaillait à temps partiel dix heures par semaine», a expliqué le propriétaire du dépanneur, Kankan Huang. «Jun Lin était un bon employé, un garçon sérieux», a-t-il commenté.

M. Huang a appris la mort de Jun Lin dans les médias. Le choc a été brutal. «J’ai été secoué», a-t-il confié.

Recherché par Interpol, Luka Rocco Magnotta, 29 ans, qui avait quitté le Canada, a été arrêté le 4 juin à Berlin en Allemagne. Lors de sa comparution, il a fait savoir qu’il ne s’opposerait pas à son extradition demandée par Ottawa.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!