(Photo d’archives) Tyrone Benskin

Le néo-démocrate Tyrone Benskin, qui était élu député de Jeanne-Le Ber le 2 mai 2011, porte un regard positif sur la première année de son mandat à la Chambre des communes.

Nommé porte-parole de l’Opposition officielle en matière de patrimoine dès le lendemain de l’élection par le regretté Jack Layton, M. Benskin dit s’être efforcé à ce titre de rapprocher les travailleurs culturels du Québec avec ceux du reste du Canada. «Avec mes collègues, nous nous sommes opposés aux compressions à Radio-Canada et à l’Office national du film. Je pense que les Canadiens sont en désaccord avec les conservateurs sur ces questions», dit-il.

Nommé récemment porte-parole adjoint en matière de langues officielles par le nouveau chef du NPD, Thomas Mulcair, Tyrone Benskin explique qu’il «compte s’assurer que les réalités linguistiques francophones et anglophones du pays soient bien représentées». «Les conservateurs sont en train de ramener le Canada à l’âge de pierre des langues officielles», soutient le député.

Plus près de la circonscription, M. Benskin mentionne notamment la tournée du parc de logements sociaux qu’il a effectuée dernièrement. «Les résidants que j’ai rencontrés m’ont souligné qu’avec la fin des conventions fédérales en 2014, ils ont peur de perdre leur logement. Je vais poursuivre mes rencontres avec eux et collaborer avec mes collègues pour obliger le gouvernement à agir relativement au financement et à la construction de logements sociaux», explique le député.

Par ailleurs, Tyrone Benskin rappelle être intervenu à plusieurs reprises «afin que la construction du nouveau pont Champlain soit entamée rapidement et de façon respectueuse des riverains». Il s’est également prononcé en faveur du projet de loi de son collègue député Peter Julian visant à légiférer sur la question du bruit des trains. «C’est un problème important dans la circonscription qu’il faudrait régler», dit-il.

En collaboration avec ses collègues Hélène LeBlanc et Lysane Blanchette-Lamothe, il a aussi tenue une assemblée citoyenne sur la question des pensions et de la Sécurité de la vieillesse. «Les gens présents se sont largement prononcés en faveur de notre position contre les compressions et contre le recul de l’âge d’accessiblité à la retraite», souligne M. Benskin.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus