La manifestation avait des airs de cérémonie funèbre (Photo:Courtoisie)

C’est à 18h, samedi dernier, que la succursale de la Société des alcools du Québec de la rue du Centre a fermé ses portes pour de bon. En «deuil» et vêtus de noir pour l’occasion, une cinquantaine de manifestants, étaient présents pour démontrer leur mécontentement face à cette fermeture.

La fausse cérémonie funèbre, qui s’est déroulée au son d’une cornemuse, était organisée par la Table de concertation communautaire Action-Gardien.

«La SAQ agit à l’encontre des politiques et orientations des arrondissements et des municipalités qui tentent d’agir pour la revitalisation des artères commerciales, la densification autour des stations de métro et la réduction de l’utilisation de la voiture», a déclaré Geneviève Grenier, d’Action-Gardien, remettant ainsi en question l’engagement social de la société d’État envers sa communauté.

La SAQ a pris la décision de fermer la succursale de Pointe-Saint-Charles, ouverte depuis 1921, pour des raisons de rentabilité, même si celle-ci engendre 2M$ de profits annuellement.

La décision a soulevé le mécontentement, autant de certains élus que des résidants, qui ont lancé la campagne «SAQ pas ton camp du Sud-Ouest», il y a quelques mois.

Présent à l’événement, le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoît Dorais, tenait à souligner l’importance de cette manifestation. Rappelons que le 6 mars dernier l’ensemble des élus des trois formations politiques a adopté unanimement une résolution dénonçant la fermeture de la SAQ au conseil d’arrondissement.

«Cette cérémonie constitue une occasion ultime de manifester son indignation et sa colère face à la fermeture d’un commerce rentable et apprécié par la communauté», a déclaré le maire Dorais.

Il a ajouté:«Nous avons initié et participé à beaucoup d’actions depuis un an pour préserver les SAQ dans notre arrondissement. Nous continuerons à exiger que ce monopole d’État prenne ses responsabilités et qu’il ouvre rapidement une SAQ sur la rue du Centre.»

Le maire a également rappelé qu’il poursuivrait ses efforts afin de maintenir ouverte la succursale du boulevard Monk, qui risque aussi la fermeture d’ici un an.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!