(Photo courtoisie MTQ) La Ville de Montréal a accepté de prendre en charge le volet des aménagements urbains – parcs, espaces verts, places publiques, etc – dans le cadre du projet de reconstruction de l’échangeur Turcot.

Le ballon est dans le camp de la Ville de Montréal. Elle a accepté de prendre en charge le volet des aménagements urbains dans le cadre du projet de reconstruction de l’échangeur Turcot. Le ministère des Transports du Québec accompagne ce mandat d’une enveloppe de 28 millions de dollars.

Le MTQ prévoit aménager 300 000 mètres carrés de nouveaux espaces verts près de la future infrastructure routière.

Le ministère a déjà mené au cours des derniers mois des consultations publiques sur l’aménagement des terrains résiduels de l’îlot Cazelais et l’aménagement projeté du secteur Pullman situé aux abords du nouveau Centre universitaire de santé McGill. On a aussi tenu une consultation sur l’aménagement de terrains résiduels du secteur Côte-Saint-Paul. Les citoyens ont été appelés à voter pour différents scénarios d’aménagement soumis par le MTQ.

Puis en mars dernier, Québec a offert à la Ville de prendre en main tout ce qui est aménagements urbains – parcs, espaces verts, places publiques, etc –, explique le ministre des Transports, Pierre Moreau. Le MTQ entend se concentrer sur la reconstruction de l’infrastructure routière, précise-t-il.

Pour ces travaux, le MTQ accorde une somme de 28 M$. Québec attend d’ici la fin du mois de juin une proposition de la Ville assez défini, indique Pierre Moreau.

«L’octroi du contrat ne sera pas retardé», assure le ministre alors que l’appel de propositions pour le choix d’un entrepreneur responsable des travaux de reconstruction de l’échangeur doit être lancé ce mois-ci. Le nom de la firme retenue sera annoncé en juin 2013.

«On va gagner beaucoup en faisant ça», estime la députée de Saint-Henri–Sainte-Anne et ministre responsable des Aînés, Marguerite Blais. «La Ville est contente d’être partie prenante de ce projet.»

La Ville, dans l’élaboration de sa proposition, aura accès à la matière ayant résulté des consultations publiques tenues par le MTQ, lequel a dévoilé le 4 mai dernier son avant-projet définitif pour la reconstruction de l’échangeur. Cette version prévoit notamment un pont haubané au-dessus du canal de Lachine, dans Côte-Saint-Paul, et le réaménagement du secteur Pullman près du Centre universitaire de santé McGill de manière à créer de nouveaux liens entre ce secteur et les quartiers adjacents. Il y aura aussi de nouveaux aménagements pour valoriser la falaise Saint-Jacques ainsi que la construction d’une piste cyclable en site propre dans l’axe du prolongement du boulevard De La Vérendrye jusqu’à la rue Saint-Patrick.

Le coût de reconstruction du complexe Turcot est évalué à 3 milliards de dollars. Le chantier doit être complété en 2018.

Aussi dans Actualités :

blog comments powered by Disqus