(Photo Martin A. Chamberland) Le Conseil des élèves de l’école Honoré-Mercier invite la population à prendre part, le 6 mai, à l’événement Troc-tes-Trucs, une activité qui fait la promotion de la consommation responsable et du développement durable.

Échanger ce manteau que l’on ne porte plus contre une pile de bons romans. Mettre la main sur quelques DVD en échange de cette paire de patins qui dormait au fond du placard. C’est la possibilité que nous offrent les élèves de l’école secondaire Honoré-Mercier avec l’événement Troc-tes-Trucs qui aura lieu le 6 mai.

Le Conseil des élèves travaille depuis plusieurs semaines à organiser cette activité qui repose sur le bon vieux principe du troc, où il n’y a pas d’échange d’argent.

But de l’activité: promouvoir la consommation responsable et le développement durable, favoriser le réemploi. «Il s’agit de donner une deuxième vie aux objets, explique la vice-présidente du Conseil des élèves, Ariane Champagne. Ça favorise le recyclage plutôt que la surconsommation. Un bien qui nous est inutile peut être utile à un autre.»

L’événement se déroulera en trois temps. De 13h à 14h, ce sera l’inscription. C’est à ce moment que les participants remettront leurs articles auxquels une valeur sera attribuée. C’est cette valeur qui servira de monnaie d’échange. Tous les articles qui sont encore en bon état et qui peuvent encore servir sont acceptés: vêtements, articles de sport, livres, jouets, objets décoratifs, etc.

De 14h à 15h, l’Éco-quartier Sud-Ouest donnera une conférence portant sur la gestion des déchets, la récupération, le recyclage et le développement durable, indique la coprésidente du Conseil des élèves, Catherine Gauvin.

C’est de 15h à 16h30 que les participants pourront chiner parmi les articles qui auront été apportés.

Le projet a pu se réaliser grâce à un partenariat avec le Carrefour jeunesse-emploi du Sud-Ouest, signale Patricia Ogé, agente de sensibilisation à l’entrepreneuriat jeunesse au CJE. «C’est une belle expérience pour les jeunes qui s’intéressent à l’organisation d’événements, dit-elle. Ce sont de belles compétences qu’ils vont acquérir.»

«On veut que ce soit une activité sociale et aussi une belle rencontre intergénérationnelle», note pour sa part Marie-Josée Labonté, animatrice en engagement communautaire à l’école Honoré-Mercier. Une occasion, estime-t-elle, de «changer l’image, la perception» que les adultes peuvent avoir des jeunes ¬– des jeunes qui sont capables de belles choses.

Comme on l’avait fait l’an dernier, les articles qui n’auront pas trouvé preneur au terme de la journée seront donnés à la Mission du Grand Berger, un organisme du Sud-Ouest qui offre des services aux démunis et aux sans-abri.

L’école Honoré-Mercier est située au 1935, boulevard Desmarchais.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!