André Desroches / TC Media Lors du passage de TC Media, on voyait clairement les traces laissées sur la chaussée par l'incendie d'un véhicule survenu sur la rue Jacques-Hertel.

Le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a ouvert une enquête concernant l’incendie suspect d’un véhicule survenu dans la nuit de mercredi à jeudi sur la rue Jacques-Hertel dans le quartier Émard.

«À l’arrivée des pompiers ça flambait énormément. On aurait dit une boule de feu qui a augmenté», relate un témoin de la scène qui a requis l’anonymat.

Rencontré jeudi matin par TC Media, l’homme qui demeure dans un immeuble situé près du lieu de l’incendie ne dormait pas au moment où le feu a éclaté. Il n’a rien raté des événements. «Les flammes ont monté jusqu’au deuxième étage, raconte-t-il. Ça éclairait la maison au point où je pensais que c’était mes rideaux qui étaient en feu.»

Une résidente d’un immeuble voisin, réveillée par l’intervention, confie que les gens du secteur ne sont pas habitués à ce genre de branle-bas. «C’est très tranquille ici», souligne-t-elle.

Étant donné que l’incendie pourrait être d’origine criminelle, les témoins rencontrés ont préféré ne pas donner leur nom.

Les pompiers ont reçu un appel à 1h42 pour un véhicule en flammes sur la rue Jacques-Hertel près de Hurteau.

Il a leur a fallu une trentaine de minutes pour maîtriser le brasier, indique Josée Gosselin, porte-parole du Service de sécurité incendie de Montréal.

«Les pompiers n’ont pas été en mesure d’identifier ce qui a provoqué l’incendie. Ils nous ont transféré le dossier. Le véhicule a été saisi pour fin d’expertise», explique Laurent Gingras, relationniste au SPVM. Les enquêteurs de la section des incendies criminels tenteront de faire parler la carcasse calcinée.

Lors du passage de TC Media, on voyait clairement sur la chaussée les traces de l’incendie. L’incident n’a pas fait de blessé.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!