Archives Métro Dominique Anglade.

Candidature de prestige pour le Parti libéral du Québec, qui mise sur Dominique Anglade pour conserver la circonscription de Saint-Henri–Sainte-Anne où une élection partielle se tiendra suite au départ de Marguerite Blais.

Dominique Anglade, qui a été présidente de la Coalition avenir Québec (CAQ) en 2012-2013, tentera pour une seconde fois de décrocher un siège à l’Assemblée nationale. Elle était une candidate vedette du parti dirigé par François Legault aux élections de 2012. Elle avait toutefois mordu la poussière dans la circonscription de Fabre, à Laval, terminant troisième. C’est l’ex-bâtonnier du Québec, le libéral Gilles Ouimet, qui l’avait emporté.

Mme Anglade a quitté la vie politique en 2013 pour devenir présidente-directrice générale de Montréal International, l’organisme de développement économique et de prospection d’investisseurs étrangers.

Ingénieure de formation, la candidate a travaillé pendant une quinzaine d’années dans les domaines de la consultation, du développement des affaires et de la gestion des affaires publiques et corporatives.

Marguerite Blais a quitté son poste à la mi-septembre. Le premier ministre Philippe Couillard a six mois pour déclencher la tenue du scrutin. Aucune date n’a encore été annoncée pour cette élection, qui coûtera entre 500 000$ et 600 000$ aux contribuables.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!