Archives TC Media On ignore encore pour le moment les services qui seront affectés dans l'arrondissement lors des trois journées de grèves des cols blancs.

Sans contrat de travail depuis plus de quatre ans, les cols blancs de l’arrondissement du Sud-Ouest seront en grève les 29 janvier, 17 février et 1er mars.

Ces débrayages de 24 heures auront un impact sur les services aux citoyens.

La population peut s’attendre à une situation similaire à celle vécue le 9 décembre dernier quand les 85 cols blancs permanents de l’arrondissement ont déclenché une demi-journée de grève. Les quatre bibliothèques, la maison de la culture, le complexe récréatif Gadbois, les piscines ainsi que le bureau Accès Montréal et les bureaux de la mairie d’arrondissement ont été fermés.

Il est encore trop tôt pour dire quelles installations seront affectées lors des trois jours d’arrêt de travail. Les cols blancs devront assurer tous les services essentiels prescrits par la loi. Or la liste de ces services préparée par le Syndicat canadien de la fonction publique fait encore l’objet de discussions avec la Ville de Montréal. «La Commission des relations du travail devra statuer ultérieurement sur la suffisance des services essentiels à maintenir», indique Thierry Larrivée, porte-parole de l’arrondissement.

Le mouvement de 36 jours de grève tournante des 8000 cols blancs de la Ville s’étendra du 25 janvier au 29 février. Il prendra fin le 1er mars avec une journée de grève générale.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!