Céline Margontier / Collaboration spéciale En compagnie de cinq autres comités logement et une cinquantaine de locataires, le POPIR a porté ses revendications au bureau de la députée Dominique Anglade.

N’ayant pas digéré la coupe de 50% en 2015 du nombre de logements sociaux financés dans la province avec AccèsLogis, le POPIR-Comité logement demande au gouvernement Couillard de réinvestir dans ce programme dans son budget 2016.

En compagnie de cinq autres comités logement et une cinquantaine de locataires, l’organisme a porté sa revendication la semaine dernière au bureau de la députée libérale de Saint-Henri-Sainte-Anne, Dominique Anglade.

Le POPIR craint que le budget qui doit être déposé en mars ne prévoit pas d’investissements additionnels dans le seul programme qui permet le financement de nouveaux logements sociaux. L’organisme redoute la disparition du programme. «Il serait carrément inadmissible que le gouvernement libéral cesse de financer la réalisation de nouveaux logements sociaux, alors que les besoins sont toujours aussi importants», insiste Patricia Viannay, organisatrice communautaire au POPIR. Elle rappelle que dans le Sud-Ouest seulement, 4485 ménages consacrent plus de 50% de leur revenu au loyer.

Mieux répartir la richesse
Le POPIR réclame un «accroissement majeur» des investissements dans le programme de manière à financer la réalisation d’un nombre beaucoup plus important de logements.

«Réinvestir, oui, mais faut-il trouver des solutions qui feront que les besoins en logements sociaux diminuent», répond Dominique Anglade, soulignant que Saint-Henri-Sainte-Anne est l’une des circonscriptions possédant le plus grand parc immobilier de logements sociaux au Canada. Selon elle, il faut «que la répartition de la richesse soit plus équitable et que nous cessions de nous mobiliser les uns contre les autres, mais plutôt les uns avec les autres».

À l’initiative de la députée, une rencontre qui réunira prochainement les élus de tous les paliers gouvernementaux du Sud-Ouest sera consacrée à la question du logement social.

Dans le budget 2015 du ministre des Finances, Carlos Leitão, le nombre de logements sociaux financés annuellement avec AccèsLogis est passé de 3000 à 1500, dont 550 unités pour Montréal.

Aussi dans Actualités :

Nous utilisons maintenant la plateforme de commentaires Facebook Comments sur notre site web. Grâce à celle-ci, vous pourrez laisser vos commentaires par l’entremise de votre compte Facebook directement sous les articles sur notre site web. Pour ceux qui ne sont pas membres du réseau social, nous vous invitons à faire vos commentaires via l’adresse courriel opinions@journalmetro.com. Merci de nous lire!